Comment le numérique peut révéler les talents

Le digital met à disposition des managers de nombreux moyens de révéler les talents : micro-learning, gamification, adaptive learning ou encore IA. Et le meilleur reste à venir.

Deux dispositifs numériques complémentaires d'accompagnement et de développement des talents peuvent être mis en œuvre pour révéler les talents au sein d'une entreprise. D'un côté une plateforme de microlearning et de l'autre un réseau de gestion participative des communautés autour des projets. Ces dispositifs ont aussi leurs propres avantages, ils permettent de contribuer au développement d'une culture numérique au sein de l'organisation et donc d'aider à la conduite du changement.


Mettre en place une plateforme Cooc de Microlearning

La formation en ligne fait partie des innovations importantes de ces dernières années. Le microlearning, c’est une petite révolution dans le domaine du e-learning. C'est un concept qui s’appuie sur des capsules de formation courtes d’une durée généralement inférieure à 5 minutes. Le talent peut alors librement identifier la période la plus propice dans sa journée pour s'auto-former. Ainsi la formation devient moins chronophage et les compétences à acquérir mieux ciblées ! Ces capsules peuvent être diffusées au sein d'une plateforme Cooc (Corporate Open Online Courses) qui aura entre autres fonctions de capitaliser les retours d'expériences à travers forum et sondages pour améliorer l'expérience utilisateur. Un parcours optimisé d’acquisition de connaissances pourra alors être proposé à chaque apprenant pour mieux cibler les compétences à acquérir et faire émerger d’autres talents. C’est une démarche similaire à de l’adaptive learning.

Développer un réseau participatif de communautés de pratiques, un dispositif digital et 100% convivial !

Complémentaire au microlearning, ce réseau participatif, va permettre dans un premier temps aux talents de déclarer leur profil et leurs compétences (acquises par exemple grâce à leur plateforme Cooc...) . Dans un second temps l'outil devra agir comme un facilitateur d'intelligence collective autour des projets d’entreprise. Plus vous déclarez de compétences, plus le moteur de recherche du réseau saura trouver la personne la plus susceptible de vous aider pour un conseil, un retour d'expérience, une assistance sur un outil etc... Il sera alors possible de faire appel à votre communauté de talents comme le propose la startup innovante Elamp et sa plateforme "révélateur de génie". Les avantages sont alors multiples : des projets de groupe plus aisé à piloter, des informations transmises plus rapidement, des collaborations renforcées grâce à la cartographie de compétences auto-déclarées.

Créer de l’engagement à travers la gamification et les outils numériques


L’utilisation de la gamification entraîne chez les futurs talents une implication plus forte et une appropriation plus rapide des connaissances. Face aux changements permanents au sein d’une entreprise, la gamification permet aux collaborateurs d’aborder les mutations organisationnelles sous un angle ludique et aussi de se les approprier plus facilement. De débutant à expert, les collaborateurs peuvent valoriser et suivre leur progression sur un tableau de bord personnel en complétant des badges ou encore des certificats de compétence.


L’humain reste un facteur déterminant dans la recherche de talents


L’adhésion du management aux outils ainsi déployés est également un réel facteur clé de succès d’une gestion des talents. Si le Big data, le Machine learning et toutes les données RH peuvent aider à l’identification des compétences clés et des talents au sein d'une organisation, il n’en reste pas moins que l’humain est le plus à même d’interpréter les corrélations de données dissimulées au cœur même des dispositifs numériques. 


Plus précisément en ce qui concerne les Soft skills, ces caractéristiques personnelles qui permettent d’interagir de manière efficace et harmonieuse avec d’autres personnes. Ces compétences qui relèvent plus de qualités humaines et du savoir être sont considérées comme des valeurs d'avenir. A l’heure où l'ingénieux Elon Musk annonce la création de Neuralink (le PDG de Tesla et SpaceX veut ajouter une couche d’intelligence artificielle au cerveau humain avec Neuralink une de ses Startup. Les capacités cognitives de l'homme seraient ainsi augmentées) et parle d'une solution qui consisterait à mettre une "couche numérique" au-dessus de notre cerveau, on peut se demander si l’humain augmenté a vraiment plus de chances de révéler ses incroyables talents grâce et à travers le digital...

Autour du même sujet