VRP multicarte : statut et contrat

Un VRP multicarte est un commercial, plus précisément un voyageur représentant placier (VRP), chargé de démarcher des prospects dans une zone géographique donnée, afin de vendre ou de placer des produits ou des services. Il bénéficie d'un statut particulier par rapport à ses employeurs et son activité est soumise à d'autres règles que celles de l'agent commercial, qui exerce la même activité.

Un VRP multicarte, qu'est-ce que c'est ?

Le VRP multicarte est salarié par plusieurs entreprises, contrairement au VRP exclusif. Il ne fait aucune opération commerciale pour son propre compte. S'il vend des produits pour le compte de plusieurs sociétés, la plupart du temps ces produits sont complémentaires et non-concurrents. Son salaire est variable. Un VRP peut être au Smic mais aussi avoir une vie confortable.

Quelles différences entre un VRP multicarte et un agent commercial ?

L'agent commercial, également représentant de plusieurs sociétés pour lesquelles il visite des prospects afin de prendre des commandes, a toutefois un statut différent de celui du VRP multicarte. Si ce dernier a des supérieurs hiérarchiques qui le rémunèrent et à qui il rend des comptes, l'agent commercial est un indépendant, un entrepreneur qui engage ses fonds propres.
Le VRP multicarte est soumis à la législation du travail et il cotise au régime général des salariés, tandis que l'agent commercial dépend du droit des contrats, et est rattaché au régime social des travailleurs non-salariés.
Si le VRP multicarte travaille seul pour plusieurs employeurs, l'agent commercial peut exercer en tant que société ou en entreprise individuelle et éventuellement recruter du personnel pour l'aider.
Enfin, le VRP multicarte étant salarié, il s'adresse en cas de litige au conseil des prud'hommes.

Quel statut pour le VRP multicarte vis-à-vis de ses employeurs ?

Le VRP n'est pas tenu de réaliser un compte-rendu systématique après chaque visite à ses clients. Il doit néanmoins tenir ses employeurs au courant de ses activités, les informer des réactions de la clientèle par rapport aux nouveautés, de ses désirs et besoins au niveau des produits...
Le VRP multicarte n'a pas de salaire fixe ni de défraiement pour ses frais de route (barème kilométrique), il est rémunéré uniquement à la commission. En cas de rupture de l'employeur avec son VRP multicarte, des indemnités sont dues ; elles sont proportionnelles au chiffre d'affaires généré par le commercial durant son contrat. Si le VRP n'a généré qu'un faible chiffre, voire un chiffre d'affaires nul, la rupture du contrat ne coûtera rien à l'employeur. Précisons également que la rupture conventionnelle ne concerne pas les VRP.

Métiers

Annonces Google