Comment réussir son entretien annuel ?

Préparation, argumentation et positivité sont les clés d'un entretien annuel réussi. Voici quelques explications.

>> Retrouvez tous nos articles consacrés à l'entretien d'évaluation

Définition de l'entretien annuel

Il est primordial de faire une différence entre l'entretien annuel et l'entretien professionnel. L'entretien annuel (également appelé entretien d'évaluation ou encore entretien annuel d'évaluation) a pour but d'établir un bilan de performance du salarié.

Comme son nom l'indique, il a lieu tous les ans. Mais il ne constitue pas une obligation pour les managers. Ainsi, il n'est pas mentionné dans le Code du Travail ou encore dans les conventions collectives.

Il s'agit cependant d'un usage très répandu que ce soit dans les TPE, les PME ou encore les grands groupes.

Dans la plupart des entreprises, un questionnaire est rempli en amont de l'entretien. Le plus souvent, les sujets abordés sont ceux dudit questionnaire :
- Les objectifs ont-ils été atteints ?
- Avez-vous eu les formations demandées l'an passé ?
Malgré tout, mieux vaut se préparer à cet entretien, et, dans la mesure du possible, aborder tous les points souhaités, avec son manager. Il est dommage de ne pas parler de certains sujets. Dans certaines entreprises, ll est en effet très rare d'avoir un moment privilégié avec son responsable.

Quelle différence entre l'entretien annuel et l'entretien professionnel ?

En revanche, l'entretien professionnel est obligatoire tous les deux ans depuis le 1er janvier 2015. Cette disposition est contenue dans la loi relative à la formation professionnelle qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2015. Elle prévoyait notamment que le 1er mars 2016, tous les salariés français devait avoir passé cet entretien professionnel. Ses objectifs sont de permettre au salarié de faire un bilan sur ses compétences, ses perspectives professionnelles ou encore ses possibilités de formation.

Comment se préparer à son entretien annuel ?

Posez-vous un certain nombre de questions au préalable :
- Qu'est-ce que j'attends de cet entretien ?
- Quels sont mes objectifs ?
Il ne faut pas hésiter à formaliser vos vœux par écrit, pour qu'il n'y ait pas de frustrations.
L'entretien annuel sert à savoir si vous êtes toujours en apprentissage, si vous arrivez à atteindre vos objectifs, bref si vous arrivez à garder le cap. Vous avez donc vraiment intérêt à aborder tous les sujets qui peuvent contribuer à cette amélioration. D'autre part, si vous voulez que l'entretien soit intéressant, et qu'il aille "dans votre sens", il faut prévoir aussi de parler d'éventuelles demandes de formation, de promotion, voire d'augmentation de salaire. L'entretien annuel est vraiment un moment privilégié pour parler d'avenir, de projets... Et les projets sont le moteur de la motivation d'un salarié.

Demander une promotion ou une augmentation...

C'est effectivement à ce moment qu'il peut être intéressant de faire une telle demande. Mais il faut être autodiscipliné et bien préparé : le tout est d'arriver avec les bons arguments pour justifier vos demandes.

Etre dans un bon état d'esprit...

Il faut impérativement être positif et ouvert. Dès l'entrée, est stratégique d'avoir une attitude ouverte, bien être centré sur l'autre, sur ce qu'il veut aussi, arriver avec des faits, des choses concrètes. Bref, avoir l'attitude de quelqu'un qui a envie d'évoluer, d'apprendre, de se remettre en question... Plus vous arrivez avec une attitude ouverte, positive et que vous allez de l'avant, plus vous avez de chances d'être entendu, compris et exaucé.

Conclusion de l'entretien annuel

A l'oral, il est conseillé d'effectuer un bilan de ce qui a été dit et de formaliser un calendrier des pistes à mettre en oeuvre.
L'entretien annuel peut se conclure par la rédaction d'un bilan signé par les parties prenantes (salarié, manager ou RH). Mais il n'a aucune valeur légale puisque l'entretien annuel n'est pas une obligation.

En savoir plus

Nathalie Georges a contribué à cette fiche pratique. Elle a passé 13 ans en entreprise (Alcatel, Mc Arthur Glen, IBM, Walt Disney, Deloitte Consulting, TMP Worldwide) à des postes de direction essentiellement liés au marketing, à la communication externe et interne. Nathalie Georges est spécialisée dans le coaching des équipes et des impatriés (étrangers missionnés en France).

Vie professionnelle