Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
Emploi >   
Toute l'encyclo pratique

Plan de départ volontaire : procédure et indemnité

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Le plan de départ volontaire peut permettre à une entreprise confrontée à un contexte économique défavorable de réduire sa masse salariale sans recourir à une complexe procédure de licenciements économiques. Les salariés volontaires au départ bénéficient en outre de droits particuliers. Petit tour des points essentiels de ce dispositif.
 
 
Dernière mise à jour : juillet 2014
 
Quand et comment organiser un plan de départ volontaire ?
Un plan de départ volontaire n’est pas forcément l’alternative à une procédure imminente de licenciement économique de 10 salariés et plus. Et, s’il n’est pas obligatoirement né à l’issue d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), en pratique son utilité est bien de faire face à une situation économique qui ne permet plus à l’entreprise de maintenir sa masse salariale.
Pour mettre en œuvre son plan de départ volontaire, l’employeur doit définir dans un premier temps le nombre de départs nécessaires au bon fonctionnement de son activité. Il pourra ensuite proposer le départ volontaire à un nombre supérieur de salariés, classés par priorité, afin de pouvoir faire face au refus légitime et autorisé de certains employés. La direction doit en outre définir les secteurs et les postes qui sont concernés par le plan de départ volontaire. Il peut arriver qu’un plan de départ volontaire rencontre un vif succès et que toutes les demandes ne puissent être acceptées. Si un salarié adhère au plan de départ volontaire, il s’engage également à accepter sa mutation sur un autre poste de travail en cas de maintien de son contrat de travail dans l’entreprise. Si le départ volontaire est effectif, il est considéré comme une rupture amiable du contrat de travail.

Les avantages du plan de départ volontaire
Le plan de départ volontaire peut présenter des avantages séduisants aussi bien pour l’employeur que pour les salariés souhaitant changer d'entreprise. Il est forcément mis en parallèle avec le licenciement pour motif économique qui est généré par le même contexte de réduction des effectifs. Toutefois, pour l’employeur, le plan de départ volontaire est bien moins contraignant. Il ne l’oblige pas à procéder à un reclassement du personnel. Le départ volontaire n’étant pas considéré comme un licenciement inévitable, la procédure dans son ensemble est largement simplifiée. Aucun entretien préalable n'est nécessaire. Le préavis n’a pas à être exécuté puisque la date de fin de contrat est indiquée dans l’acte de rupture amiable. Enfin, les indemnités légales de licenciement n’ont pas à être versées car elles sont remplacées par les indemnités prévues par accord entre l’employeur et l’employé ou portées sur le PSE. En contrepartie, le salarié volontaire au départ percevra des indemnités bien plus avantageuses que lors d’un licenciement, même au motif économique. Il bénéficiera également d’une convention de reclassement personnalisé.
Fabien Renou
 
 
Coordonné par Fabien Renou    Envoyer à un ami | Imprimer  
 
 
 
 

Licenciement
Fiches pratiques
 Le licenciement économique individuel Le licenciement économique de 2 à 9 salariés Le licenciement économique de 10 salariés et plus
 La transaction Le reçu pour solde de tout compte La rupture conventionnelle de CDI
 L'indemnité de licenciement Licenciement pour faute Reclassement à l'étranger
 Licenciement et permis de conduire Licenciement pour inaptitude Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)
 L'avertissement Priorité de réembauchage Abandon de poste
 Mise à pied conservatoire et disciplinaire  Le licenciement pour faute simple Le licenciement pour faute grave : procédure et indemnités
 Le licenciement pour faute lourde Le licenciement pour faute lourde Le préavis de licenciement
 Le préavis de rupture de la période d'essai (délai de prévenance) Le préavis de rupture de la période d'essai (délai de prévenance) La sanction disciplinaire
 Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) Le licenciement pour motif personnel Licenciement d’un salarié protégé
 Plan de départ volontaire : procédure et indemnité Les motifs de licenciement La convention d’activité partielle de longue durée (APLD)
 L’annulation de licenciement L’indemnité de rupture conventionnelle : calcul, exemple, fiscalité... Le licenciement abusif
 Licenciement pour insuffisance professionnelle  Congé de reclassement : comment en bénéficier FNE : la convention de reclassement
 Indemnité compensatrice de préavis : quel montant ? Le licenciement sans cause réelle et sérieuse Le reclassement : les obligations de l'employeur
 L'indemnité transactionnelle : calcul, fiscalité et cotisations Procédure de licenciement : la marche à suivre Licenciement amiable : comment négocier ?
Lettres types
 Avertissement Convocation à l’entretien préalable de licenciement Licenciement pour motif personnel ou faute
 Lettre de licenciement économique Lettre mise à pied Demande de rupture conventionnelle
 Refuser une rupture conventionnelle  
 




RUBRIQUES

Tous nos articles

A VOIR EGALEMENT