Géants de la tech : combien de temps gardent-ils leurs salariés ?

Géants de la tech : combien de temps gardent-ils leurs salariés ? Selon une étude récente, les Facebook et consorts peinent à fidéliser leurs collaborateurs sur le long terme.

Fidèles les salariés des géants de la tech américaine ? Pas vraiment si l'on en croit une étude menée par le jobboard américain Paysa en juillet 2017.  Si les RH ne ménagent pas leurs efforts pour recruter les profils rares, il semble difficile de fidéliser dans l'univers ultra-concurrentiel de la Silicon Valley. Voici les principaux résultats mis en forme par notre partenaire re.sources, le DataLab de l'emploi de Randstad.

Cliquez sur l'image pour zoomer. © Randstad

C'est chez Uber que le taux de turn over est le plus élevé. Dans l'entreprise crée par Travis Kalanick, un salarié reste en moyenne 1,23 an. Les récentes révélations sur les problèmes de sexisme et de harcèlement sexuel y sont peut-être pour quelque chose. Pourtant, Uber est loin d'être un cas isolé. Huit sociétés ne parviennent pas à garder leurs salariés plus d'un an : Snapchat, Airbnb, Microsoft, Twitter, Amazon, Apple, Oracle et Google. Seule une entreprise arrive à fidéliser ses collaborateurs plus de deux ans. Il s'agit de Facebook.

Et aussi

Infographie Randstad / Emploi informatique

Annonces Google