Le coût du travail a doublé en 30 ans, la productivité aussi

L'Insee qui réalise depuis 1975 une enquête sur le coût de la main-d'œuvre estime que le coût d'une heure de travail salarié a grimpé de 3,40 à 28,70 euros en euros courants sur un champ partiel du secteur marchand (industrie, construction, commerce et activités financières). Ce coût prend en compte l'ensemble des dépenses acquittées par l'employeur, telles que le salaire, les charges, les taxes, pour une heure de travail salarié. Il est déflaté par l'indice des prix à la consommation.

En 30 ans, un salarié revient en moyenne 2,2 fois plus cher, avec un coût passant de 13,10 euros en 1975 à 28,70 euros en 2004 en euros constants (base 2004).
Toutefois, la productivité horaire apparente du travail, que l'Insee définit comme le "volume de la valeur ajoutée produite rapporté au volume des heures de travail", a été multipliée par 2,3 sur ces 30 années. "Le coût salarial par unité de valeur ajoutée produite a donc diminué de 5,5 % en 30 ans", estime l'Insee. Si l'on prend un champ plus large qui inclut l'ensemble du tertiaire marchand, le coût du travail a progressé de 1,7 % par an entre 1992 et 2004, tandis que la productivité a progressé de 2,1 % par an.

Autour du même sujet