Rhodia organise sa gestion prévisionnelle des emplois et compétences

Le 14 mars dernier, les partenaires sociaux de Rhodia ont conclu un accord de groupe définissant les outils de GPEC, dont la méthodologie avait été définie dans un accord de 2003. Son objectif est de traiter au plus tôt les remplacements des départs à la retraite, de répondre à l'émergence de nouveaux métiers et de définir l'accompagnement des personnels dont l'emploi est supprimé à terme "sans avoir à les menacer de licenciement". Signé par la CFDT et la CGT, le texte est majoritaire. Désormais, l'accord propose un accompagnement anticipé des évolutions prévisibles de l'emploi, reposant sur l'engagement de gérer tôt et de manière individuelle les "problématiques d'emplois" plutôt que de les traiter dans l'urgence collectivement.

RHODIA