La start-up d'investissement immobilier BrickVest lève 2 millions de livres

La start-up d'investissement immobilier BrickVest lève 2 millions de livres Sursouscrit, ce deuxième round de financement pourrait atteindre 4 millions en étant notamment ouvert aux utilisateurs de la plateforme qui permet d'investir dans l'immobilier institutionnel.

La plateforme en ligne d'investissement immobilier BrickVest a levé 2 millions de livres lors de son deuxième round de financement. Sursouscrit, celui-ci est augmenté à 4 millions de livres. Qui sont les investisseurs ? "30 à 40% de nos actionnaires de l'amorçage nous suivent, détaille Emmanuel Lumineau, président fondateur de BrickVest. Il y a aussi le management et de nouveaux investisseurs qui sont des VC et beaucoup d'angels de l'industrie." Mais encore ? Le Grec Adsi New Ideas, Global Founders Capital, le bras venture capital de l'incubateur Rocket Internet, fondé par deux des frères Samwer, et Picus Capital, dirigé par le troisième frère Samwer, Alexander. Le round est dirigé par Jean-Romain Lhomme, ancien responsable Europe de Colony Capital et depuis peu administrateur de BrickVest.

"Nous voulons ouvrir un centre de recherche Blockchain et IA et hésitons encore entre Berlin et Paris"

Lancée en février 2016, la plateforme veut démocratiser l'investissement immobilier de qualité institutionnelle. Elle permet aux particuliers d'investir aux côtés de fonds de pension, assureurs etc. dans des grands programmes d'immobilier de bureau, en Europe et aux Etats-Unis, offrant des rendements attractifs, auxquels ils n'avaient jusque-là pas accès, à moins de passer par un mandat.

Le ticket d'entrée est fixé à 1 000 euros. Toutefois, les investisseurs qui ne peuvent aller au-delà de cette mise minimale ne constituent pas le cœur de cible de BrickVest, reconnaît Emmanuel Lumineau : "Nos deals sont institutionnels, donc nos membres sont souvent des family offices qui peuvent mettre 20 millions d'euros qui viennent tester". Le ticket moyen s'élève à 9 000 euros – avec de gros écarts types – et passe à 45 000 - 50 000 euros pour les utilisateurs actifs, c'est-à-dire ceux qui effectuent plus d'une transaction.

BrickVest compte 2 350 investisseurs qui pèsent 8 milliards d'actifs, dont 9 à 10% de Français

Au total, BrickVest compte 2 350 investisseurs qui pèsent 8 milliards d'actifs, dont 35% oscillant entre 500 000 et 10 millions d'euros d'actifs. "Les premiers à avoir investi sont des gens de l'intérieur. Des banquiers, des gens de l'immobilier", commente le patron de BrickVest. 44% se situent en dehors du Royaume-Uni. "Nous avons connu une forte croissance sur l'Angleterre parce que nous avons eu un beau produit anglais. Souvent, les utilisateurs testent avec un produit local avant de se lancer sur l'international. Nous sommes d'ailleurs à la recherche d'un beau produit en France. C'est compliqué, parce qu'on ne cherche que des produits institutionnels, mais on va y arriver", positive Emmanuel Lumineau. Pour l'heure, seuls 9 à 10% des membres de BrickVest sont Français. 20 à 30% des opportunités se situeront aux Etats-Unis.

BrickVest n'est pas seulement une plateforme d'accès à ce marché mais aussi une plateforme de trading sur laquelle les membres peuvent acheter et revendre leur participation dans un programme. "Nous voulons faire une marketplace comme Euronext mais pour l'immobilier", lance le fondateur de la société. Certains utilisateurs ont testé cette fonctionnalité six mois seulement après le lancement de la plateforme, notamment ceux qui avaient investi en Allemagne début 2016, un marché alors déjà très liquide et sur lequel la demande s'est considérablement accrue depuis le Brexit.

Le ticket d'entrée est fixé 1 000 euros

Les 2 millions de livres levés par BrickVest seront investis à 30/35% dans la partie tech. "Nous voulons ouvrir un centre de recherche Blockchain et IA et hésitons encore entre Berlin et Paris." 20% des fonds seront alloués à la réglementation. "Enfin, il y a nos équipes d'investissement. Dans l'immobilier, on ne peut pas tout automatiser, malheureusement. Il nous faut donc les meilleurs hommes qui comprennent les process pour les expliquer ou les développer", prêche le dirigeant. Des recrutements sont donc prévus. De 17 à l'heure actuelle la start-up compte passer à 30 personnes.

"Dans le cadre de son élargissement, ce tour de table sera ouvert à nos membres, promet Emmanuel Lumineau. Nous avons une forte demande. Beaucoup des family offices qui investissent dans l'immobilier investissent dans la tech." BrickVest vise les 10 000 utilisateurs d'ici fin 2017 et les 200 millions de volumes de tradés.

Et aussi

"Assur & Bank", le JDN Event dédié à la fintech et à l'insurtech
Le JDN et CCM Benchmark Institut organisent à Paris un événement destiné aux professionnels de la finance pour répondre aux questions posées par la forte digitalisation de leurs métiers.

Levée de fonds / Fintech

Annonces Google