Rechercher un thème :
Patrimoine >   
Toute l'encyclo pratique

ISF 2016 : barème, calcul et simulation

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
L'impôt de solidarité sur la fortune ne concerne que les particuliers dont le patrimoine dépasse un certain seuil. Comme celui de l'impôt sur le revenu, son calcul dépend d'un barème progressif par tranche.
 
 
Dernière mise à jour : juillet 2016
 
Définition ISF
L'ISF, pour impôt de solidarité sur la fortune, est une taxe qui vise uniquement les personnes dont le patrimoine, au 1er janvier de civile en cours, excède un certain seuil. Contrairement à la taxe foncière ou à la taxe d'habitation, calculées automatiquement par l'administration fiscale, l'ISF est un impôt qui repose sur le système déclaratif.
Il revient donc aux contribuables concernés par l'ISF de déclarer le montant de leur patrimoine après avoir procédé à une estimation de la valeur vénale de leurs biens.
Celles et ceux dont le patrimoine est compris entre 1,3 et 2,57 millions peuvent déclarer leur ISF avec leurs revenus, en reportant le montant de leur patrimoine sur leur déclaration d'impôts dans la limite du délai légal de déclaration.
Les autres, ceux dont le patrimoine est supérieur à 2,57 millions d'euros, sont tenus de souscrire une déclaration d'ISF spécifique. La date limite de dépôt de cette déclaration est fixée au mercredi 15 juin 2016. Les retards de déclaration génèrent des pénalités auxquelles s'ajoutent éventuellement des intérêts de retard.

Seuil de l'ISF
Au 1er janvier 2016, le seuil de l'ISF est fixé à 1,3 million d'euros. Tous les contribuables dont le patrimoine excède ce seuil de 1,3 million d'euros sont donc soumis à l'ISF. A noter que l'ensemble des biens détenus par le foyer fiscal est pris en compte pour calculer la valeur du patrimoine. Cela signifie que même les biens des enfants à charge du contribuable sont pris en compte dans le calcul de l'ISF.

Annonces Google



Barème de l'ISF
Comme l'impôt sur le revenu, l'ISF se calcule selon un barème progressif. Ce barème est composé de tranches de valeur nette imposable et d'un taux d'imposition pour chacune de ces tranches. 

En 2016, ce barème se divise de la façon suivante :
- jusqu'à 800 000 euros de valeur nette taxable : 0%
- entre 0,8 et 1,3 million d'euros inclus de valeur nette taxable : 0,5%
- entre 1,3 et 2,57 millions d'euros inclus de valeur nette taxable : 0,7%
- entre 2,57 et 5 millions d'euros inclus de valeur nette taxable : 1%
- entre 5 et 10 millions d'euros inclus de valeur nette taxable : 1,25%
- au-delà de 10 millions d'euros de valeur nette taxable : 1,5%.

Exemple de calcul de l'ISF brut pour 1,37 million d'euros de valeur nette taxable :
Jusqu'à 800 000 € : 0 €
De 800 000 € à 1,3 million € : (1,3 - 0,8) x 0,50% = 500 000 € x 0,5% = 2 500 €
De 1,3 à 1,37 million € : (1,37 - 1,3) x 0,70% = 70 000 € x 0,70% = 490 €
Montant de l'ISF brut = 2 500 € + 490 € = 2 990 €

Calcul de l'ISF
Le montant de l'ISF brut est fonction du barème ci-dessus.
Une décote est applicable aux patrimoines compris entre 1,3 et 1,4 million d'euros.
La décote s'applique comme suit : 17 500 € - 1,25% de la valeur nette imposable du patrimoine.

Pour un patrimoine net taxable de 1,37 million d'euros au 1er janvier 2016, le calcul de la décote est le suivant :
17 500 € - (1,37 million € x 1,25%) = 375 €
D'où montant ISF à payer = ISF brut (voir plus haut) - décote.
Soit 2 990 € - 375 € = 2 615 €.

A noter que des réductions d'impôt peuvent être accordées au contribuable au titre de certaines dépenses effectuées, comme l'investissement dans les PME, et venir amoindrir le montant de l'ISF à payer. 
L'ISF est également plafonné.

Plafonnement de l'ISF
L'ISF est plafonné de sorte à ce que le montant cumulé des impôts du contribuable n'excède pas 75% de ses revenus. Précisément, en 2016, le montant de l'ISF ajouté au montant de l'impôt 2016 sur les revenus de 2015 ne peut excéder 75% des revenus perçus durant l'année 2015.

Simulation ISF
De nombreux sites Internet, notamment celui des impôts, proposent une simulation d'ISF. Tous nécessitent d'avoir au préalable estimé la valeur de son patrimoine.

ISF et résidence principale
La résidence principale fait partie intégrante du patrimoine soumis à l'ISF. Celle-ci fait néanmoins l'objet d'un abattement de 30% sur sa valeur au 1er janvier de l'année concernée par la déclaration.
 
 
Copyright Benchmark Group Envoyer à un ami | Imprimer  
 
 
 
 

Finances personnelles
 Aides financières
Fiches pratiques
 Allocation de rentrée scolaire 2016 : montant et conditions Allocation de soutien familial 2016 : durée, montant et bénéficiaires Allocation logement 2016 : simulation, calcul et demande
 Allocations familiales 2016 : montant, calcul et simulation Allocation veuvage 2016 : montant et demande APL 2016 : simulation, calcul et plafond
 Banque - assurance
Fiches pratiques
 Taux d'intérêt légal 2016 : calcul, historique, majoration Assurance civile : attestation, franchise et prix Assurance dépendance 2016 : comparatif et taux
 Assurance propriétaire non occupant : définition et obligation Banque mutualiste : qu'est-ce qu'une banque coopérative ? Changer de banque : comment le faire facilement
 Compte bancaire : ouvrir et clôturer un compte Compte joint : ouvrir et fermer un compte commun Crédit revolving : tout sur le crédit renouvelable
 FICP : tout sur le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers Frais bancaires 2016 : règles et comparatif Interdit bancaire : durée, crédit et découvert
 La responsabilité civile Le compte courant Loi Hamon 2016 : ce qui change en matière d'assurance
 Loi Lagarde : ce qu'elle a changé Prêt personnel 2016 : taux, calcul et simulation Procuration bancaire : comment l'établir

Lettres types
 Lettre de clôture de compte bancaire Lettre de procuration bancaire Lettre de résiliation de contrat d'assurance
 Divers
Fiches pratiques
 Attestation sur l'honneur : ce qu'elle doit contenir Certificat de non gage (gratuit) Chèque sans provision : les recours
 La procuration bancaire et la procuration devant le notaire La reconnaissance de dette Le Cerfa (formulaire administratif réglementé)
 Le dossier de surendettement Le Mont-de-Piété L'injonction de payer
 Papier à conserver : lesquels garder et combien de temps Prêteur sur gage : qu'est-ce que c'est ? Quitus : qu'est-ce qu'un quitus ?
 Saisie sur salaire 2016 : barème et calcul Société de recouvrement : rôle et définition Timbre fiscal : où l'acheter et à quel prix ?

Lettres types
 Lettre de mise en demeure Lettre de réclamation Free Lettre de reconnaissance de dette
 Lettre de résiliation Free Lettre de résiliation SFR Modèle d'attestation d'hébergement
 Modèle d'attestation sur l'honneur  
 Epargne
Fiches pratiques
 Acheter des actions : comment s'y prendre CEL (Compte épargne logement) 2016 : taux, plafond et fiscalité Compte à terme : taux et fiscalité
 Compte sur livret 2016 : taux, plafond et fiscalité Compte-titres : fiscalité, transfert et comparatif Contrat d'assurance-vie : souscription, rachat et résiliation
 Euronext  Forex : définition et avis L'épargne retraite
 Les OPCVM : tout sur ces produits de gestion collective Livret d'épargne 2016 : taux, plafond et comparatif Livret jeune 2016 : plafond, taux et fiscalité
 Option binaire : tout sur le trading sur option binaire PEA (plan d'épargne en actions) : fonctionnement et fiscalité  PEA-PME 2016 : plafond, fiscalité et valeurs éligibles
 PEP (Plan d'épargne populaire) 2016 : taux, plafond et fiscalité PERP 2016 : simulation, comparatif et fiscalité Plafond épargne retraite : ce que c'est, et à quoi il sert
 Tontine : définition et fiscalité  
 Famille
Fiches pratiques
 Abattement sur donation 2016 : les montants Abattement sur succession : montants 2016 Concubinage : définition, Caf et impôts
 Convention obsèques : à quoi ça sert, et comment bien la choisir Déclaration de succession : où, quand et comment la déposer Donation au dernier vivant : succession du conjoint survivant
 Donation aux enfants : frais et abattement en 2016 Donation : faire une donation de son vivant Donation Sarkozy : âge, montant et succession
 Don manuel 2016 : définition et avantages Droits de mutation : tout sur les droits d'enregistrement Droits de succession 2016 : calcul, montant et barème
 La donation partage Le contrat de mariage Mise sous tutelle : lettre de demande et démarches
 Pacs 2016 : documents et avantages pour les impôts  Pacs 2016 : documents et avantages pour les impôts  Pension alimentaire 2016 : calcul et montant
 Prestation compensatoire 2016 : calcul, montant et imposition Procédure de divorce : comment divorcer et combien ça coûte Rachat de soulte : frais et procédure
 Renonciation à une succession : délai et formalités Séparation de biens : tout savoir sur ce régime matrimonial Succession et assurance-vie : le contrat après le décès
 Succession : renonciation, droits et frais de notaire Testament : rédaction, prix et modification 

Lettres types
 Modèle de convention de Pacs  
 Impôts
Fiches pratiques
 Crédit d'impôt 2016 : taux, plafond et montant du Cite Déficit foncier 2016 : report et calcul Exonération de taxe d'habitation 2016 : conditions
 Exonération de taxe foncière 2016 : qui peut en bénéficier ? Frais réels 2016 : impôts, calcul et barème Impôts locaux 2016 : calcul, exonération et simulation
 IRPP : définition, calcul et barème ISF 2016 : barème, calcul et simulation Mensualisation de l'impôt 2016 : comment ça marche
 Micro-foncier 2016 : régime et déclaration Pacs et impôts : quel avantage ? Payer ses impôts 2016 : quand et comment procéder
 Pension alimentaire à un enfant majeur : montant et impôts Pension alimentaire et impôt en 2016 Plus-value sur un terrain 2016 : calcul et taxation
 Quotient familial 2016 : calcul et plafonnement Revenu fiscal de référence 2016 : qu'est-ce que c'est ? Revenu imposable 2016 : définition et calcul
 Revenus fonciers 2016 : déclaration et imposition Taxe d'habitation 2016 : date, calcul et exonération Taxe d'habitation : l'étudiant doit-il la payer ?
 Taxe foncière 2016 : dates, calcul et exonération Taxe sur les logements vacants : qui la paie ? 

Lettres types
 Demande d'exonération de taxe d'habitation