Google Analytics a encore cédé du terrain en janvier

Marché Web Analytics (février 2014) La solution analytique de Google a poursuivi son recul en janvier, tant en France que dans le monde. Mais ses compétiteurs sont toujours loin derrière.

Près de 6 mois après la naissance du classement JDN / Tag Trek des parts de marché des solutions de web analytics, on constate que Google Analytics poursuit son recul dans le monde et en France. Au niveau mondial, la baisse est d'ailleurs constante depuis septembre : 74,63% en septembre, 73,96% en octobre, 73,27% en novembre, 72,92% en décembre et 72,79% en janvier.

Alors, bien sûr, dans le monde, Google Analytics reste largement devant ses principaux compétiteurs (Quantcast, WordPress Stats, CNZZ, Statcounter...) mais il n'empêche que la baisse cumulée sur les 4 derniers mois approche les 2 points. Si on ne peut pas à proprement parler d'un véritable désamour entre les utilisateurs et la solution de Google, la tendance baissière semble bien installée. La hausse de la part des résultats "Not provided" dans Google Analytics explique-t-elle cette tendance ? Nul ne peut vraiment l'affirmer, mais sa baisse de part de marché est bien réelle.  

parts de marchã© du web analytics en france
Parts de marché du web analytics en France (janvier 2014). © JDN / Tag-Trek

La situation en France semble suivre le même chemin que dans le reste du monde. Ainsi, selon les statistiques de Tag-Trek, transmises en exclusivité au JDN, Google Analytics détient pour le mois de janvier une part de marché de 38,37%, en retrait par rapport aux 38,69% de décembre et aux 39,12% de novembre. Pour autant, la hausse ne profite pas vraiment à ses compétiteurs directs : AT Internet a reculé (3,82% versus 3,87%), tandis que Piwik Analytics a stagné à 1,09%.

Outre ces chiffres globaux, le spécialiste en solutions de monitoring web Tag-Trek a également fourni au JDN des statistiques sur les sites français répertoriés dans le Top 1 000 000 et Top 10 000 Alexa. Sur la base des 22 105 sites français répertoriés dans le Top 1 000 000 Alexa, on notera la poursuite de la progression de la part de marché de Google Analytics qui passe d'un mois sur l'autre de 61,9% à 62,18%, soit 0,28 point de hausse. Mais également de celles d'AT Internet (+0,08 point) et de Piwik Analytics (+0,02 point).

parts de marchã© des outils de web analytics en france par taille de sites
Parts de marché des outils de web analytics en France par taille de sites (janvier 2014). © JDN / Tag-Trek

Concernant les sites français plus importants, c'est-à-dire les 398 répertoriés dans le Top 10 000 Alexa, Google Analytics progresse également par rapport à novembre (+0,25 point) sans retrouver toutefois son score de septembre (36,62%). En revanche, ce n'est pas le cas d'AT Internet, qui stagne d'un mois sur l'autre (17,09%) de même qu'Estat (6,78%).

Précisions méthodologiques : le corpus de sites web pris en compte par Tag-Trek est celui d'Alexa, service spécialisé dans la fourniture de statistiques sur le trafic web mondial. Les chiffres fournis en exclusivité par Tag-Trek au JDN sont relatifs aux données France. Ils sont basés sur les sites français répertoriés dans le top 10 000 Alexa et les sites français répertoriés dans le Top 1 000 000 Alexa. Ce mois-ci, les chiffres portent sur un échantillon de 438 147 sites français répertoriés par Tag-Trek, sur la base du classement mondial Alexa, les 22 105 sites français répertoriés dans le Top 1 000 000 Alexa et les 398 sites faisant partie de son Top 10 000 en décembre 2013.

Google / Google Analytics