Des agents virtuels qui manquent de tout... sauf de naturel

Les agents virtuels intelligents ont plutôt un rôle d'animation que de véritable service à valeur ajoutée. © Existor

Apparus à la fin des années 1990, les agents virtuels intelligents (Intelligent virtual agents) étaient censés révolutionner le monde de la relation client sur le Web.  

Plus agréable à l'oeil qu'une interface de chat traditionnelle, ces personnages virtuels à l'enveloppe charnelle humaine ont été conçus avec pour objectif de resserrer le lien de proximité et de connivence entre une entreprise et son client

Mais alors qu'il est possible d'engager une véritable conversation avec un humain, son double numérique n'a jamais su se montrer à la hauteur des attentes. Cela étant, il rempli à merveille son rôle de gadget.