La visiophonie : pleurez, vous êtes filmés

Ayant trouvé son véritable public au Japon, la visiophonie n'est jamais parvenue à s'imposer au-delà des frontières de l'archipel. © Nec

Une révolution. Telle devait être le destin de la visiophonie, cette technologie permettant de correspondre avec un interlocuteur et de se filmer en direct.  

Malheureusement, les coûts prohibitifs d'accès et une facturation complexe ont rendu les premiers pas de cette technologie bien difficiles. 

Mais c'est surtout du côté de l'usage que le coup de grâce a été donné. Compagnon mouchard ou encore briseur d'intimité sont les principaux qualificatifs de cette technologie, perçue comme bien trop intrusive.