Le cloud de Microsoft passe à 8 milliards de CA annuel récurrent

L’éditeur vient de publier ses résultats annuels 2015. Son chiffre d’affaires progresse de 7,8%, à 93,58 milliards. Ses activités cloud sont en hausse de 88%

Au terme de son année fiscale close au 30 juin, Microsoft enregistre un chiffre d’affaires de 93,58 milliards, en hausse de 7,8% comparé à 2014. Une tendance qui est notamment poussée par le cloud. Cette activité progresse de 88%, avec à la clé un chiffre d’affaires annuel récurrent qui se hisse à 8 milliards de dollars. Sur le cloud, "Microsoft est parfaitement aligné pour atteindre les 20 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel récurrent", a indiqué Chris Suh, responsable des relations avec les investisseurs de Microsoft (dixit Zdnet.com).

Au sein de cette activité cloud, Microsoft pointe notamment la bonne santé des ventes d’Office 365, des services cloud Azure, mais aussi de l’offre Dynamics CRM Online – dont la base installée progresse de 250% sur un an.

Les bénéfices grevés par des charges exceptionnelles

A quelques jours du lancement de Windows 10, prévu le 29 juillet, le chiffre d’affaires tiré des ventes de licences Windows décline de 8% (-4% à taux de change constant). Quant à la vente indirecte de Windows (via les partenaires OEM), elle enregistre un chiffre d’affaire en baisse de 22%. Microsoft subit de plein fouet le déclin du marché des PC. Dans ce contexte, son activité de tablettes (Surface) tire son épingle du jeu. En hausse de 117% sur un an, son CA annuel s'établit à 888 millions de dollars.

Quant au bénéfice net annuel du groupe, il chute de 45% à 12,193 milliards de dollars. Au dernier trimestre, Microsoft essuie une perte nette de 3,2 milliards de dollars. L’éditeur explique cette contre-performance par une série de charges exceptionnelles, dont 7,5 milliards de dollars liés au rachat des activités terminaux et services de Nokia. Une charge à laquelle s’ajoutent 160 millions de dollars qui font suite au plan de restructuration récemment annoncé (portant sur 7 800 nouvelles suppressions de postes). 

Microsoft / Chiffre d'affaires