App de productivité : Quip lève 30 millions de dollars

L’éditeur fondé par l’ex-directeur technique de Facebook revendique 30 000 entreprises clientes. Son nouveau tour de table a pour but de développer encore sa force commerciale.

Editeur d'un outil de traitement de texte en mode SaaS, l’Américain Quip lève 30 millions de dollars. Cette opération, de Série B, a été menée par Greylock Partners avec la participation de Benchmark Capital. Elle doit permettre à Quip de booster sa force de frappe commerciale. Pour l'occasion, Quip annonce plusieurs nouvelles recrues, dont Patrick Moran - qui a notamment été directeur marketing de New Relic.

A la fois optimisé pour le web et pour mobile (tablette et smartphone), le traitement de texte de Quip intègre une messagerie instantanée avec pour objectif d’optimiser la collaboration autour du document. Reprenant la logique de Twitter, il permet de publier et partager un document via un lien accessible à tous - sans nécessiter d'installer l'application. Quip intègre aussi un moteur de recherche textuel pour retrouver un document, en fonction de son contenu ou ses métadonnées.

En incluant cette dernière opération, Quip a levé 45 millions de dollars depuis sa création en 2012. La start-up revendique 30 000 entreprises clientes à travers le monde. Parmi elles figurent par exemple Facebook ou New Relic. Quip ne sort pas de nulle part. Cette jeune pousse a été fondée par Bret Taylor qui a été directeur technique de Facebook entre 2009 et 2012. Précédemment, ce diplômé de Stanford a aussi travaillé chez Google où il a co-développé Google Maps et sa célèbre API.

Collaboratif / Facebook