Comparatif : quatre SIRH en mode SaaS SuccessFactors, bras armé de SAP dans les RH

Initialement éditeur spécialisé dans la gestion des talents,  SuccessFactors s'est livré à de multiples acquisitions depuis sa création en 2001 pour finalement être racheté par SAP en 2011. Aujourd'hui, cette plateforme cloud permet à une entreprise de gérer l’ensemble de son personnel, temporaire et permanent, depuis le recrutement jusqu’au départ en retraite. Dernières illustrations en date de cet enrichissement permanent de la plateforme : l'acquisition de Fieldglass (solution spécialisée sur le volet onboarding), Fieldglass (outil de gestion du travail temporaire), ou encore de Plateau (un expert en e-learning).

Aujourd'hui SuccessFactors compte plus de 4 200 entreprises clientes dans plus de 177 pays et connait une forte croissance sur le marché. Le "parrainage" de SAP porte d'abord sur les fonctionnalités de la plateforme, avec notamment une interface de Business Intelligence couplée entre SuccessFactors et la plateforme SAP. Il aide aussi SuccessFactors a accroitre son écosystème de partenaires. Celui-ci s'est accru de 200 nouveaux acteurs en 2014, et atteint désormais 700 partenaires.

Si les multiples acquisitions réalisées par SuccessFactors puis par SAP en matière de gestion RH ont permis de constituer rapidement une offre avec une vaste couverture fonctionnelle, l'intégration des multiples briques disparates issues de ces rachat pose problème, notamment en termes de support, comme le souligne le Gartner.  L'intégration de Plateau et de Jobs2Web, pour le volet recrutement, reste à mener.

SuccessFactors en bref

Points forts

Points faibles

  • Très riche fonctionnellement,
  •  Bonne communication entre les modules,
  •  Intuitif, user friendly et ergonomique,
  •  Vrai SaaS : tout est paramétrable,
  •  Reporting puissant et large,
  •  Outil très fédérateur au niveau mondial,
  •  Retours positifs des managers et des RH,
  •  Taux d’utilisation important,
  •  Processus de rémunération très abouti,
  •  Amélioration continue des processus chaque année,
  •  Bonnes relations et disponibilité des consultants pendant le projet et dans le run,
  •  Permet d’avoir une base de données corporate, avec des gains visibles au niveau des pays.
  • Partie administration complexe,
  •  Reporting moins intuitif (logique des outils reporting plus difficile à appréhender pour les utilisateurs),
  •  Outil stable à 95% pour le recrutement : anomalies aléatoires.

 

SaaS / SIRH