Le concurrent de New Relic, Datadog, lève 94,5 millions de dollars

Lancé par des Français, mais basé à New York, le spécialiste du monitoring applicatif compte renforcer sa présence en dehors des Etats-Unis, à la fois en Europe, en Asie et en Amérique Latine.

Editeur d'outil de supervision de la performance applicative lancé par des Français, Datadog conclut un nouveau tour de table. Il est mené par ICONIQ Capital. Plusieurs actionnaires existants ont également remis au pot (Index Ventures, OpenView Ventures, Amplify Partners et Contour Ventures). L'opération porte à 148 millions de dollars les fonds levés par la société depuis sa création en 2010.

Comptant 180 salariés, Datadog entend exploiter son nouvel apport d'argent frais pour se déployer plus largement en dehors des Etats-Unis – pays où la société réalise à ce jour 90% de son chiffre d'affaires. La start-up de New-York est déjà présente en Europe (via un bureau à Paris). Elle prévoit d'y renforcer sa présence dans les prochains mois, mais aussi de se déployer en Asie et Amérique Latine.

Datadog figure parmi les principaux concurrents de New Relic ou encore d'AppDynamics. L'annonce de son nouveau tour de table intervient deux mois après que ce dernier ait officialisé une levée de 158 millions de dollars.

Levée de fonds / Qualité de service