Support de Windows 7 : voici les PC Skylake éligibles jusqu’en 2017

Le support étendu de Windows 7 et Windows 8.1 sera proposé par Microsoft sur certains terminaux équipés de la nouvelle architecture Skylake d'Intel.

Dans un post publié le 15 janvier, Microsoft avait précisé la politique de support qu'il réserve à Windows 7 et Windows 8.1. Le premier fera l'objet de mises à jour jusqu'au 14 janvier 2020, et le second jusqu'au 10 janvier 2023. Et ce, à la fois pour leurs éditions grand public et d'entreprise.

L'éditeur indiquait dans son post que le support des deux anciens OS serait restreint à une période limitée pour les terminaux équipés des nouveaux processeurs Skylake d'Intel. Pour ces PC, cette période de support doit s'étendre jusqu'en 17 juillet 2017. En lien avec ses partenaires constructeurs, Microsoft vient de publier la liste officielle des terminaux Skylake éligibles à cette extension de support (voir sur les sites de Dell, HP, Lenovo et Nec).

Sans surprise, Microsoft conseille de prévoir de migrer ces terminaux Skylake vers Windows 10 assez rapidement. "Après juillet 2017, seules les mises à jour de sécurité de Windows 7 et Windows 8.1 les plus critiques seront réalisées sur ces machines, et uniquement dans le cas où elles n'engendrent pas un risque de compatibilité ou de fiabilité de Windows 7/8.1 sur d'autres terminaux", précise l'éditeur qui indique vouloir ainsi conserver un certain alignement entre ses OS et les architectures machines pour lesquelles ils ont été optimisés.

Reste à savoir qu'elle sera l'impact de cette décision sur les politiques de migration des entreprises vers Windows 10. Cette annonce pourrait notamment inciter certains DSI à reporter l'achat de machines Skylake en attendant d'être entièrement prêts à basculer vers Windows 10. Pour d'autres, le fait que les PC Skylake ne puissent plus rétrograder vers Windows 7 ou 8.1 pourra aussi se révéler problématique, notamment dans le cas où ces anciens OS doivent perdurer pour exécuter de veilles applications.

Intel / Microsoft