Comparatif : quatre offres de calcul intensif dans le cloud Microsoft Azure, la force du traitement par batch

Avec son service précurseur Batch adoptant la logique d'un PaaS, Azure permet la mise à l'échelle automatique des ressources de calcul sans passer par un planificateur de tâches. Une ou plusieurs applications parallèles s'exécutent à la demande ou selon un mode planifié dans un groupe de machines virtuelles. Azure prend en charge la technologie d'accès direct à la mémoire à distance (RDMA) sur Linux et Windows pour des instances de calcul de 8 et 16 cœurs (A8 et A9).

Dans une approche hybride, le service Microsoft HPC Pack propose de déployer un cluster de calcul en local sous Windows Server 2012 puis de l'étendre vers Azure pour, par exemple, absorber les pics de charge. Microsoft Azure garantit un taux de disponibilité de 99,9%.

Offre HPC de Microsoft Azure en bref

Points forts

Points faibles

- Antériorité du service Azure Batch

- Approche HPC hybride

- Complexité tarifaire

- Pas d'approche différenciée par type de calcul.

Windows