Les DSI français se dotent de schémas directeur Open Source Vers la nomination d'un responsable Open Source au sein des DSI

Les responsables des sociétés de services en logiciels libres le constatent, l'Open Source modifie l'organisation de la DSI et de l'entreprise.

"Au-delà de la volonté de définir une politique Open Source et un schéma directeur Open Source, il est aussi indispensable de se donner les moyens de mettre en œuvre une telle démarche", souligne Alexandre Zapolsky. Le responsable de Linagora détaille cette transformation selon plusieurs axes :

"Passer d'un Open Source subi à un Open Source choisi", Alexandre Zapolsky (Linagora)

 La définition d'une gouvernance juridique, avec à la clé un travail de sensibilisation du département juridique de l'entreprise aux licences Open Source,

 L'élaboration d'une gouvernance des achats. "L'achat de solutions Open Source est un vrai métier", argue-t-on chez Linagora. "Il est important que le département des achats maitrise les différences entre les grands types de licence : GPL, freemium..."

 Définir des versions de référence pour chaque solution Open Source retenue, dans l'optique d'assurer l'harmonisation et la convergence des applications.

"L'objectif de cette démarche est de définir une gouvernance globale dans un domaine qui en a historiquement très peu, dans l'optique de passer d'un Open Source subi à un Open Source choisi", explique Alexandre Zapolsky, avant d'ajouter : "Nous prévoyons l'émergence d'un nouveau profil au sein des DSI : un responsable des systèmes d'information Open Source, qui serait le garant de la bonne mise en œuvre de cette politique et de cette organisation vis-à-vis du DSI."

Gestion de projet / Gouvernance