Intel confirme vouloir supprimer 5400 postes

Le fondeur entend supprimer environ 5% de ses 107 600 emplois. C'est ce qu'a officiellement indiqué un porte-parole du groupe.

Intel prévoit de supprimer environ 5400 emplois. C'est ce qu'a indiqué un porte-parole du groupe à plusieurs médias anglophones (dont The Register). Une coupe qui représente 5% des effectifs du fondeur à travers le monde. Cette information intervient alors qu'Intel vient tout juste de publier ses résultats 2013. Sur l'année écoulée, le géant des processeurs enregistre un chiffre d'affaires en baisse de 1%, à 52,7 milliards de dollars.

Le groupe précise qu'il ne s'agira pas de suppressions sèches d'emploi. "Quand nous parlons de réduction de force de travail, beaucoup de choses peuvent être mises en œuvre. Cela pourra inclure des redéploiements, des programmes volontaires, et des départs en retraite au fur et à mesure. Ce serait une erreur de dire que ça passera par des licenciements. Notre taux de départ naturel est proche de 4% au niveau mondial", a indiqué le groupe à The Register.

Intel / Etats-Unis