2D/3D : la combinaison idéale pour les TPE industrielles

Les petites entreprises de conception industrielle ont aujourd'hui besoin de combiner leurs outils 2D à des outils 3D pour rester compétitives. La 3D n'est plus considérée comme un luxe! Et les outils de migration progressive peuvent les y aider.

La conjoncture économique actuelle a entraîné une chute de la production manufacturière, ce qui a eu des effets néfastes sur l'ensemble de l'industrie. Dans ce contexte, ce sont souvent les petites entreprises qui sont les plus touchées par la récession. Les petits ateliers, dont bon nombre se concentrent sur la fabrication de pièces pour de grandes sociétés, sont particulièrement vulnérables. Leur travail est souvent très spécialisé. En conséquence, ils sont particulièrement dépendants de l'activité d'un petit groupe de clients et/ou d'un secteur vertical spécifique.

 

Face à la conjoncture actuelle, ils doivent souvent se battre avec acharnement, ne serait-ce que pour assurer leur survie. Pour rester rentables, voire devancer la concurrence, ils doivent améliorer leur productivité et leur rendement.

 

Pour ce faire, les petits ateliers ont besoin à la fois de fonctionnalités 2D et 3D. Généralement, ils ont investi beaucoup de temps et d'argent dans des outils de dessin 2D ainsi que dans l'acquisition des compétences et de l'expertise 2D. Pour rester compétitifs, ils doivent aujourd'hui les pérenniser.

 

Cependant, sur le marché mondial actuel, la 2D à elle seule ne suffit plus, même dans les ateliers les plus modestes. La plupart de ces entreprises considèrent aujourd'hui la 3D, à juste titre, comme une nécessité et non plus comme un luxe. Aussi sont-elles sans cesse plus nombreuses à se tourner vers des solutions combinant la 2D et la 3D dans un produit économique.


Initiation au Digital Prototyping


Comme nous l'avons vu précédemment, les petits ateliers de fabrication doivent souvent concevoir des pièces et des composants individuels plutôt que des assemblages complets. En choisissant des outils permettant de migrer progressivement vers la 3D, ces utilisateurs peuvent s'initier à la CAO 3D à leur rythme.


En particulier, la modélisation paramétrique 3D au niveau des pièces leur permet de concevoir les pièces mécaniques les plus complexes en 3D très rapidement. Cela accélère la conception initiale tout en leur permettant de visualiser et de vérifier la conception des pièces en 3D. Ils évitent ainsi des erreurs coûteuses avant de construire des prototypes physiques onéreux. Enfin, ces outils leur permettent de générer des rendus de modèles de pièces 3D au réalisme photographique pour présenter leurs conceptions à leurs clients et autres intéressés.


Ce lien avec l'univers de la conception est très important. Les outils prenant efficacement en charge les fonctionnalités 2D et 3D simplifient et accélèrent le travail dans les environnements comprenant plusieurs logiciels de CAO. Les utilisateurs partagent ainsi leurs données de conception 2D et 3D avec les clients et les fournisseurs, qui utilisent d'autres solutions logicielles, sans devoir passer par un coûteux logiciel de conversion de fichiers.  Les plus performantes de ces solutions permettent également d'importer, de créer, de modifier et d'exporter des modèles de pièces 3D dans des formats de fichier courants pour simplifier les communications avec la chaîne logistique étendue.


Mieux, ces solutions offrent aux entreprises la possibilité d'intégrer des flux de prototypage entièrement numériques. Concrètement, les clients et les partenaires disposent de solutions logicielles complètes, qui intègrent les dessins de pièces 3D dans des prototypes numériques d'assemblages complets. Ils peuvent ainsi valider la forme, la pertinence et la fonction d'un produit avant même de le construire.


Pour résumer, l'ajout de fonctionnalités 3D aux solutions de conception 2D peut être précieux pour les petites entreprises, et ce pour des raisons très diverses. Ces outils leur permettent de créer des pièces à partir de modèles 3D, d'augmenter leur productivité, de réduire le risque d'erreurs et d'améliorer la communication avec leurs clients et leurs partenaires. Ils sont ainsi plus compétitifs en profitant de la rentabilité du Digital Prototyping. Dans le contexte économique actuel, cela représente en effet un avantage indéniable.

Autour du même sujet