Microsoft Office Live Workspace en orbite autour de Google

En lançant sa suite bureautique en ligne, Microsoft espère bien mettre des bâtons dans les roues de Google et de son offre Documents. Mais l'offre souffre encore de fortes lacunes.

Une poignée de mois après le lancement de la bêta 1 de son service bureautique en ligne, Microsoft détache la deuxième partie de sa fusée Office Live Workspace en ouvrant sa phase de test au commun des utilisateurs avec sa bêta 2.

Un lancement qui amènera la firme de Redmond à étudier de près le nombre d'utilisateurs inscrits, tant les enjeux autour de la bureautique en ligne ont pris des proportions inattendues, notamment depuis l'incursion réussie de Google sur ce terrain. Mais cette fois, Microsoft semble être tout de même partie avec un train de retard.

Pièce maîtresse sur l'échiquier Windows Live (Mail, Messenger, SkyDrive, Spaces...), Office Live Workspace présente en effet à ce jour certaines limites fonctionnelles qui l'empêchent de se hisser au rang des autres suites bureautiques en ligne présentes sur le marché, dont Google Documents, mais aussi Zoho et autre ThinkFree.

Elaborée en tant que service de partage de fichiers de travail en ligne (texte, tableurs et présentations), Office Live Workspace ne permet pas de créer directement en mode Web ses propres documents. Pis encore, l'accès à un simple fichier partagé requiert l'installation préalable de la suite bureautique Office en dur (OEM ou boîte) ou celle d'un plug-in pour ouvrir un document sur son espace de partage en ligne.

Microsoft peut réagir et apporter des améliorations significatives à son service

Une manipulation qui s'avère plutôt incommode dans un contexte où l'utilisateur n'a pas nécessairement les droits requis pour paramétrer de manière ad hoc son navigateur Web et supporter ces modifications.

Autre limitation : celle qui concerne l'importation et le partage de documents de travail qui ne pourra s'effectuer qu'à partir de fichiers sous Microsoft Office. Exit donc les extensions .odt ou .sxw propres à d'autres univers bureautiques, issues notamment du monde du libre (Open Office...). Sans compter une taille de stockage de documents en ligne limitée à 500 Mo, contre par exemple 4 Go dans le cas de Google Documents.

Pour autant, Microsoft peut encore réagir et apporter des améliorations significatives à son service, le lancement définitif d'Office Live Office Workspace étant prévu pour la fin d'année 2008. Il a d'ailleurs pris soin d'en réaliser quelques unes entre la bêta 1 et 2.

Par exemple, l'ajout d'un indicateur d'activité pour visualiser au sein d'une même interface l'activité sur son espace de stockage, ou encore un système de notification par e-mail pour être prévenu de tout changement apporté à un espace de travail ou à un document. Microsoft a également intégré une fonctionnalité de téléchargement de fichiers multiples via un glisser-déposer.

Pour donner un bon coup de fouet aux inscriptions à ce nouveau service, Microsoft a d'ailleurs eu l'idée de proposer un jeu-concours avec 100 000 dollars de gains à la clé pour le premier prix et des milliers de lecteurs numériques Zune et d'Xbox 360 pour les autres. Au grand jeu de la promotion, il faut bien reconnaître que Microsoft s'en sort très souvent vainqueur.

Google