Où va SAP ? Une course effrénée vers l'innovation

Les phases de turbulence financières et organisationnelles ont été particulièrement éprouvantes pour SAP. Mais cela n'a pas empêché l'éditeur de faire front sur le terrain de l'innovation en procédant tout au long de l'année écoulée à plusieurs opérations stratégiques.

Des rachats tout d'abord, avec en février 2009 celui de Cogehead dont il a repris les actifs de propriété intellectuelle, notamment sa plate-forme de développements d'applications Web en mode cloud. Mais également de Clear Standards 3 mois plus tard, positionnée dans le green IT et la mesure de l'empreinte carbone ou encore d'Highdeal, acteur de la facturation en temps réel.

Social intelligence et gestion des forces de ventes en mode SaaS seront-ils les prochains leviers de croissance de SAP ?

En juin, c'est la start-up SkyData spécialisée dans la conception de mashups de données métiers pour terminaux mobiles qui a été croquée par l'éditeur allemand.

Au-delà de cette salve de rachats, SAP aura également montré les dents en annonçant en décembre dernier par la voix de son vice-président exécutif John Wookey son intention de lancer courant 2010 une offre SaaS en gestion des forces de ventes. Un marché sur lequel Salesforce.com brille et où les espoirs de rentabilité sont immenses.

A l'occasion de ses conférences annuelles Sapphire qui auront lieu à Francfort et Orlando en mai prochain, l'éditeur devrait également présenter une nouvelle base de données et dévoiler ses dernières avancées en matière de social intelligence. Un domaine où l'éditeur s'est particulièrement investi, avec une initiative remarquée en France en matière de réseau social dédié à l'administration (lire notre article ).

Propriété intellectuelle / Rentabilité