Internet Explorer 9 : ce que les DSI peuvent en retenir

A l'occasion du lancement de la version définitive du dernier navigateur de Microsoft, retour sur ses fonctionnalités utiles pour les entreprises.

C'est donc moins d'une semaine après la RC de Firefox 4 que Microsoft annonce le lancement de la version définitive de son navigateur Internet Explorer 9. Lancé dans le cadre festif du SXSW, événement dédié aux arts et technologies numériques, Internet Explorer 9 doit certes séduire les développeurs et les webmasters, mais aussi convaincre les DSI de migrer un jour vers ce navigateur. Ce dernier présente clairement des avancées par rapport à IE8, mais il n'a pas hésité pour cela à s'approprier des idées vues chez la concurrence.

Sécurité

IE9 continuera de protéger ses utilisateurs grâce à des plusieurs fonctionnalités dédiées à la sécurité. L'efficace mode protégé notamment, associé aux nouveaux services Cloud de filtres SmartScreen tout aussi efficaces, peuvent protéger l'utilisateur des sites, téléchargements et exécutions de code malicieux.

IE9 propose aussi un filtre anti XSS : le Cross-Site Script Filter doit empêcher l'affichage de scripts malicieux injectée dans les pages Web. Enfin, le navigateur propose aussi une "Tracking Protection" qui doit empêcher les sites de suivre les traces que laisse un internaute en naviguant , et qui peuvent faciliter le vol d'information et d'identité.

 

Rappel : Internet Explorer 9 n'est pas compatible avec Windows XP.

Conformités

Quant à la conformité avec les standards du WebMicrosoft a expliqué qu'Internet Explorer 9 allait briller sur le CSS 3, le HTML 5, et le format d'image vectorielle SVG.  Ancien mauvais élève en la matière, Internet Explorer s'est amélioré. Le fameux test Acid 3, qui fait autorité en la matière, fait bondir Internet Explorer de 30% (version 8) à 93% (version 9). Selon ce benchmark, le navigateur de Microsoft reste néanmoins en dessous des dernières versions de ses concurrents Chrome (100%) ou Firefox (97%).

 

Quand performance du navigateur rime avec productivité des entreprises

Afin de charmer les entreprises, Microsoft met aussi en avant les performances de son navigateur.  Son nouveau moteur Javascript, "Chakra", se veut l'un des plus rapides et a la particularité de pouvoir compiler le code JavaScript en toile de fond en exploitant les architectures multi-cœurs.  

Tout comme les dernières versions de ses concurrents,  les graphiques, vidéo et textes s'affichant dans IE9 sont accélérés en utilisant le GPU. Cela doit aussi aider "les entreprises à bâtir des applications Web qui se comportent comme des applications natives de Windows. Les employés peuvent ainsi obtenir de meilleures performances grâce à l'aide des deux, CPU et GPU. Et une meilleure performance signifie une meilleure productivité pour l'entreprise", a expliqué le Directeur Marketing Internet Explorer, Roger Capriotti. Selon lui, l'épure du nouveau navigateur (avec moins de menu, de bouton, et de barre de recherche) peut aussi aider les employés à "se concentrer sur l'essentiel" et donc à être plus productifs.

Outil de déploiement

Pour déployer IE9 dans une société, les outils sont en revanche les mêmes. Pour rappel, les responsables informatiques peuvent utiliser IEAK 9 (Internet Explorer Administration Kit) pour déployer des versions personnalisées IE9 et gérer ensuite les paramètres des utilisateurs. Autre précision utile également, IE9 n'est pas compatible avec XP.

Microsoft / Projets informatiques