Firefox plonge sous les 20% de part de marché Il y a le feu dans la maison Firefox

Après avoir pendant de long mois flirté avec la barre des 30% de part de marché, le navigateur de Mozilla a amorcé depuis mars dernier une phase de déclin lui ayant coûté ce mois-ci sa place de numéro deux du marché hexagonal au profit de Chrome.

Car depuis six mois, le navigateur de Google ne cesse d'engranger des parts de marché au point aujourd'hui de venir chatouiller le leader historique - mais en perte de vitesse - Internet Explorer. Le rapprochement des lancements de nouvelles versions (visant à se calquer sur le rythme de Chrome) semble bien avoir fait des déçus au sein de la communauté Firefox et précipité le départ de nombreux utilisateurs vers Chrome. La progression de Safari de son côté pourrait bien s'expliquer par la percée des terminaux mobiles sous iOS (iPhone et iPad).


Microsoft / Mozilla