Ces métiers créés par le Big Data

Métier big data : data scientist Data Scientist, Data Analyst... Qui sont ces maîtres de la donnée ? Qui les recrute, pour quelles missions ? Zoom sur de nouvelles compétences IT de plus en plus recherchées, et particulièrement bien rémunérées.

"Le Big Data est une notion encore assez jeune, dont la définition peut aussi varier. En termes d'emplois liés, dans le secteur informatique, le Big Data peut aussi regrouper des profils assez différents", a pu constater Clément Lécuyer, consultant en recrutement chez Urban Linker.

Mais aux Etats-Unis, un métier lié au Big Data commence à s'imposer : celui de Data Scientist, aujourd'hui considéré outre-Atlantique comme l'un des profils IT les plus recherchés – et parmi les mieux payés.

Fournisseur pas mal placé pour parler du Big Data, IBM a essayé de définir ce métier émergent de Data Scientist. Ainsi, selon Big Blue, le métier de Data Scientist "est une évolution des rôles de Business Analyst ou de Data Analyst". La formation est ainsi la même, remarque IBM : "elle est en général solide en informatique, statistiques, Analytics ou mathématiques." Mais IBM attire l'attention sur la différence fondamentale qui existe entre le Data Scientist et le Data Analyst. Ainsi, précise le fournisseur, "les Data Analysts ne regardent souvent que les données issues d'une seule source (CRM par exemple), alors que le Data Scientist va explorer et examiner des données de multiples sources disparates."

data urban linker
Salaire en milliers d'euros brut par an pour l'Ile-de-France, des Data Analysts et Data Scientists, selon la dernière étude sur les rémunérations IT réalisée par le cabinet Urban Linker.  © Source : Urban Linker

Les métiers du Big Data déjà en France

Mais s'ils commencent à être connus outre-Atlantique, ces métiers liés au Big Data ne sont désormais plus réservés aux Etats-Unis. En France, l'agence de recrutement Urban Linker commence aussi à en voir. "C'est encore très émergent, mais le Big Data peut être considéré comme une évolution de la Business Intelligence. Les profils demandés peuvent parfois se ressembler", acquiesce Clément Lécuyer, qui cite par exemple des offres d'emploi pas si innovantes cachées derrière ce nouveau mot à la mode de Big Data.

Data Analyst ou Data Scientist ?

Comme IBM, Urban Linker rapproche volontiers les deux métiers de Data Analyst et de Data Scientist, "deux postes clairement identifiés comme appartenant véritablement au monde du Big Data", indique cette agence de recrutement dans sa dernière étude sur les rémunérations des développeurs. Cette dernière évoque pour la première fois les salaires constatés pour ces deux postes en France, tout en les distinguant aussi clairement.

"Le Data Scientist, doit faire parler les données"

D'un côté, le Data Analyst "doit utiliser des techniques statistiques et des outils informatiques spécialisés afin d'organiser, de synthétiser et de traduire les informations dont les entreprises ont besoin pour faciliter les prises de décision. Les spécificités du poste par rapport au data miner plus traditionnel se situe alors dans le volume des données traitées et la maitrise des outils spécifiques au Big Data".

De l'autre, le Data Scientist "est la plupart du temps une évolution professionnelle d'un poste de Data Analyst, de statisticien ou de consultant en datamining". Selon l'agence de recrutement, le Data Scientist, qui occupe un "poste d'assez haut niveau", doit être capable de "faire parler les données et d'en sortir des indicateurs concrets au service de la direction générale." 

La définition d'IBM insiste aussi sur ce dernier point. Elle précise qu'un Data Scientist ne doit pas "se contenter de recueillir les données et faire des rapports, mais il les regardera aussi sous de nombreux angles, devra déterminer ce que les données signifient, puis recommander des moyens pour appliquer leurs enseignements. C'est pour cela que le Data Scientist doit aussi savoir communiquer" à la fois aux responsables IT, mais aussi aux Top Management de l'entreprise."

Bref, "le Data Scientist aura une vision plus transverse, et pourrait même presque justifier sa place au comité de direction", résume-t-on chez Urban Linker, qui tient aussi à rappeler que plusieurs titres peuvent aussi être associés au Big Data : développeurs, analystes, consultants...

Profils recherchés : "des appétences plus que des compétences"

Si la définition du Big Data et des métiers liés peuvent sembler encore mouvants, certains termes commencent à y être assez clairement associés : Hadoop, MapReduce, Bigtable, éventuellement NoSQL...

Maîtriser ces technologies est-il un prérequis indispensable pour les Data Scientists ou ceux qui voudraient postuler à des offres d'emploi lié au Big Data ? Pas vraiment, répond le consultant d'Urban Linker. "Le Big Data et les métiers liés étant assez émergents en France, actuellement, les candidats recherchés doivent surtout montrer plus d'appétences que de réelles expériences sur ces technologies liées au Big Data. Des profils maîtrisant très bien Java ou les services cloud d'Amazon peuvent ainsi être très bien prédisposés, peut-être même plus que des administrateurs de systèmes travaillant au sein de gros clusters, au sein d'environnement virtuel et ou à haute disponibilité. Ces profils peuvent être de bons candidats, même s'ils devront monter en compétences ensuite", prévient Clément Lécuyer

Quant aux employeurs de ces nouveaux profils dans l'Hexagone, Urban Linker cite par exemple justement IBM. Son activité de SSII lui permet de fournir des services liés au Big Data à des grands comptes. "D'autres géants, comme Amazon ou Google, sont aussi à la pointe dans ces domaines et à l'affut de talents. Les réseaux sociaux, et la quantité massive de données qu'ils génèrent, peuvent aussi créer des emplois liés au Big Data", analyse-t-on chez Urban Linker. Et quid des acteurs français ? Qu'ils s'agissent de jeunes pousses, ou de sociétés françaises bien connues du web tricolore, elles manifestent déjà un vif intérêt pour ces nouveaux profils, et des annonces d'offres d'emploi dédié commencent à fleurir sur la Toile française...

IBM / Recrutement