Le FBI vulnérable aux attaques informatiques internes

C'est la conclusion du rapport rédigé par le GAO, le Government Accountability Office, une agence représentative du Congrès américain, veillant notamment à ce que les fonds publics alloués soient utilisés avec justesse. Selon le GAO, les mesures de sécurité du réseau interne prises par le FBI sont insuffisantes pour protéger ses ressources d'information. Le FBI aurait négligé d'implémenter les garde-fous indispensables. Le FBI de son côté, même s'il se déclare en accord avec plusieurs recommandations faites dans ce rapport du GAO, réfute tout risque caractérisé contre ses données. L'audit met notamment en lumière les lacunes du système de contrôle d'accès des utilisateurs internes et le besoin d'appliquer des techniques de chiffrement pour sécuriser les données les plus sensibles.

Etats-Unis