Piratage informatique : EDF et Floyd Landis en correctionnelle

Accusée d'intrusion dans le système d'information de Greenpeace France, EDF a été renvoyée devant le tribunal correctionnel de Nanterre. L'entreprise, ainsi que deux de ses RSSI, avaient été mis en examen en 2009. Ils sont soupçonnés d'avoir piraté en 2006 l'ordinateur de l'ex-directeur des campagnes de Greenpeace France, association connue pour ses positions sur le nucléaire. EDF nie formellement les faits qui lui sont reprochés. Autre prévenu célèbre dans cette même affaire : Floyd Landis, vainqueur déchu du Tour de France 2006. Il est aussi soupçonné d'avoir utilisé les services de la même société "d'intelligence économique" afin de pénétrer dans des ordinateurs du Laboratoire de Dépistage National du Dopage.

Juridique / EDF