95% des e-mails considérés comme du spam

Selon une étude de l'Enisa (Agence européenne de la sécurité des réseaux et de l'information), 95,6% des messages électroniques seraient identifiés à tort ou à raison comme des courriers non-sollicités par les systèmes anti-spam des opérateurs et des FAI. Au final, seuls 4,4% des e-mails seraient acheminés à leur destinataire sans être bloqués. L'étude de l'Enisa reprend les données de 92 FAI et opérateurs issus de 30 pays à travers le monde.

Spam