Google Desktop Search 3 pointé du doigt par les défenseurs de la vie privée sur Internet

Google Desktop Search 3, tout juste disponible dans sa version beta, essuie les critiques des défenseurs de la vie privée sur Internet. Au centre des débats : la nouvelle fonctionnalité de recherche à distance. Un dispositif qui nécessite le stockage temporaire des fichiers personnels sur les serveurs de Google, opération permettant leur prise en compte dans l'index du moteur. L'EFF (Electronic Frontier Foundation) déconseille l'usage de cette fonction, en évoquant la possibilité pour le  gouvernement américain d'accéder à ces banques d'information. Google précise toutefois que les informations seront cryptées et détruites au bout de 30 jours.

Serveurs / Innovation