BSA offre une prime de 1 million de dollars

Le BSA, alliance d'éditeurs qui protège les intérêts de la profession, vient de remonter temporairement la prime qu'elle offre à toute personne dénonçant des actes de piraterie logicielle. Au lieu de 200.000 dollars, les délateurs seront récompensés à hauteur de 1 million de dollars, s'ils prouvent que des logiciels sont copiés et / ou utilisés illégalement pour de gros volumes. Le BSA estime à 11 milliards de dollars le coût des logiciels piratés en Europe.

Juridique