La stratégie d'HP met le paquet sur les logiciels

Le P-DG Léo Apotheker a annoncé les axes stratégiques qu'il entendait mettre en œuvre. WebOS, boutique d'applications et Cloud personnalisé : comme pressenti, les logiciels sont omniprésents.

Leader en tant que fabricant de PC et d'imprimantes, également positionné sur le service, HP doit encore convaincre sur le terrain du logiciel. C'est ce à quoi Léo Apotheker, à la tête d'HP depuis septembre dernier, va s'atteler. Lors de la première présentation de ses objectifs, les logiciels sont apparus comme un aimant vers quoi HP va essayer de tendre.
 

WebOS et boutique d'applications


En achetant WebOS de Palm, HP a en fait déjà mis la main sur un logiciel à fort potentiel. HP a déjà annoncé son intention de pousser son webOS, vraisemblablement accessible via navigateur tel un OS Cloud, sur chaque nouveau PC qu'il vend. En la matière, la force de frappe d'HP peut être conséquente : "le fabricant numéro 1 mondial de PC et d'imprimantes a le potentiel pour fournir des 100 millions de matériel et périphériques compatibles avec WebOS en un an", a précisé le patron d'HP.

Il a par ailleurs clairement laissé entendre qu'il allait utiliser cette position privilégiée d'imposant fournisseur de matériel pour construire une communauté de développeurs "désireux d'accéder à tous les segments du marché partout dans le monde". Comme bon nombre d'éditeurs, SAP inclus, HP va donc aussi lancer sa boutique en ligne d'applications afin de suivre la voix tracée par Apple et son AppStore.

D'ici la fin de l'année, HP va donc mettre en place cet "HP Store" surveillé mais ouvert aux consommateurs, mais aussi aux entreprises et, surtout, aux développeurs.
 

Un Cloud personnel pour relier monde professionnel et personnel


Dans cette présentation des objectifs, Leo Apothéker a laissé voir quel Cloud il entendait proposer. Il s'agit d'un Cloud personnel ("Personal cloud "), reliant monde professionnel et personnel. "Ce Cloud qui associe vie personnelle et vie professionnelle, toujours disponible, sûr et transparent, permettra aux employés d'accéder à leurs applications professionnelles depuis leur smartphone personnel ou de communiquer avec ses collègues via des réseaux sociaux", explique ainsi le PDG. 

Le nuage d'HP sera évidemment bien disposé à reconnaître les matériels (mobiles par exemple) qui s'y connectent, et ainsi adapté à ses services. Là encore, "WebOS devra être  l'interface utilisateur à la fois à la maison, mais aussi dans l'entreprise", a indiqué Léo Apothéker. Bref, l'OS développé par Palm devra devenir "une plate-forme centrale  de connectivité".

 

Big Data

HP a aussi profité de cette conférence pour présenter une appliance dédiée à l'analyse en temps réel de Big Data, soit de très volumineuses données à la fois structurées et non structurées. Les performances et la puissance du calcul en temps réel présentée  sont en fait directement issues des technologies de Vertica Systems, que HP récemment acquis.

HP a également indiqué vouloir mettre l'accent sur la sécurité, la gestion de l'information et la numérisation, déjà réalisable via une solution SaaS d'HP. Autant d'axes convergeant vers le marché du logiciel, sur lequel HP compte donc bien désormais s'imposer, aidé par l'impulsion de l'ancien dirigeant du ténor du progiciel  SAP, chez qui il a passé 20 ans de sa carrière. 

Autour du même sujet