Justice : Oracle paye pour les commissions occultes de Sun

L'éditeur devra verser au gouvernement américain 46 millions de dollars pour régler des plaintes visant un système de pots de vin mis en place pour favoriser les technologies Sun.

"Les sociétés de conseil ont reçu des paiements de Sun à chaque fois qu'elles ont influencé un organisme du gouvernement dans l'achat de produits Sun", indique le ministère de la Justice américain dans un communiqué. Oracle s'est donc résolu à accepter de verser au gouvernement américain 46 millions de dollars pour régler ces plaintes concernant des irrégularités lors de la signature de contrats de Sun par l'administration américaine. Les accusations portent sur des faits remontant à 2004.

Cette affaire fait suite à des plaintes déposées par Norman Rille, ancien directeur chez Accenture, et Neal Roberts, ex-associé chez PricewaterhouseCoopers. Selon eux, cette méthode de versement de pots de vin était généralisée avec de nombreuses SSII.

Oracle n'est d'ailleurs pas le seul à régler la note : six autres sociétés, dont IBM, PricewaterhouseCoopers et Computer Sciences, font l'objet des mêmes accusations. IBM a accepté de verser 3 millions de dollars, PricewaterhouseCoopers 2,3 millions de dollars, et Computer Sciences 1,4 million de dollars. 

Sun / SSII