Oracle vs HP : la guerre des tranchées s'installe

Oracle accuse HP d'avoir commis une faute en lui cachant son projet de recruter Leo Apotheker au moment où les deux groupes s'étaient entendus sur le transfert de Mark Hurd.

Dans le domaine du théâtre, on appelle cela un Vaudeville. Alors qu'HP a porté plainte en mars dernier contre Oracle accusant ce dernier d'abandonner le support des processeurs Itanium pour ses logiciels, mettant du même coup ses clients en difficulté, la firme de Larry Ellison ne l'entend pas de cette oreille et dégaine l'arsenal juridique.

Dans une plainte déposée auprès de la Cour de Santa Clara, Oracle tente maintenant de convaincre la juridiction californienne d'annuler un accord conclu avec HP autorisant l'ancien P-DG de ce dernier, Mark Hurd, de prendre de nouvelles fonctions chez lui sous réserve de l'acceptation par HP d'assurer le support d'Itanium. Accord qu'il n'aurait pas pris la peine de signer s'il avait appris le recrutement en douce de Leo Apotheker, aujourd'hui à la tête d'HP.

En traînant en justice son éternel rival, Oracle espère bien démontrer la mauvaise foi d'HP (d'aucuns parleront d'une indélicatesse) et tenir sa revanche sur HP à propos d'Itanium...

Juridique / HP