Tim Carley (DataSynapse) : "Notre offre réduit les coûts d'infrastructure applicative jusqu'à 80%"

Face au manque de place des datacenters et à la sous utilisation des serveurs, DataSynapse propose un outil de virtualisation des applications à destination des secteurs télécom et logistique.

Vous proposez le concept de "real time infrastructures". De quoi s'agit-il ?

DataSynapse proposait à l'origine des solutions de grid computing destinée au secteur de la finance. Nous avons ensuite fait évoluer notre offre client en passant d'un environnement mono produit et mono marché à ce nouveau concept que nous appelons "real time infrastructure".

Il s'agit à la fois du grid computing classique sur le secteur de la finance, et d'une nouvelle offre, que nous appelons "fabric serveur". Cette offre permet de provisionner dynamiquement des applications en fonction de la demande business.

Notre offre répond complètement à la problématique des datacenters. Nos clients sont des grosses entreprises, et leurs datacenters sont saturés, avec de nombreux problèmes d'électricité, et de refroidissement notamment. Très paradoxalement, l'utilisation moyenne des machines est de 10 à 15%.  D'où une problématique forte des DSI qui se disent qu'il n'est plus possible de grossir la taille des datacenters, et que l'on doit se poser la question de la meilleure gestion des ressources.

Quelle est la solution que vous proposez pour résoudre ce problème ?

Fabric serveur permet sur un "nuage" de machines de gérer un ensemble d'applications. Grâce à la plate-forme DataSynapse, les serveurs peuvent fonctionner au-delà de 70% selon les applications utilisées. Nous avons la capacité d'allouer à la demande, selon la montée en charge, ce qui permet de gérer au mieux les pics d'activités.

Il s'agit d'une plate-forme qui s'insère entre les applications et les couches de hardware. Ca permet de virtualiser complètement les applications et de réduire les coûts d'infrastructure applicative jusqu'à 80%. Un de nos clients a pu aussi réduire de 80% ses besoins de stockage des images des applications VMware. Cela permet aussi de résoudre les problèmes de place des datacenters.

Quels sont les nouveaux clients que vous visez avec cette offre ?

Dans le domaine de la finance, qui est notre secteur d'origine, nous travaillons avec BNP Parisbas, le Crédit Agricole, AXA, ou encore Natixis.

Nous développons notre offre pour de nouveaux clients à destination d'entreprises qui travaillent dans le domaine de la logistique, des télécommunications, mais aussi à destination du secteur public. Nous sommes en phase pilote dans ce domaine.

Avec cette offre, nous attaquons le marché du transactionnel, comme des services web, de SOA, des serveurs d'applications. Nous visons concrètement les marchés de la BI, des ETL, et de la gestion documentaire.

Serveurs / Datacenter