Windows 7 prévu pour 2009, entre rumeurs et suppositions

Bill Gates a évoqué un nouveau système d'exploitation pour 2009. Mais de quoi s'agit-il ? D'une mise à jour ? D'un nouveau produit ? Vendre Vista devient en tout cas de plus en plus complexe.

L'ancien mais néanmoins très influent patron de Microsoft, Bill Gates, vient de prononcer au cours d'une conférence avec des journalistes des mots qui pourraient bien sceller définitivement le sort de Windows Vista. "Au cours de l'année prochaine, nous aurons une nouvelle version de Windows", a expliqué Bill Gates.

Windows 7, puisque c'est encore ainsi qu'est appelée la prochaine mouture du système d'exploitation de Microsoft, serait donc disponible dès 2009 ; comme un aveu de l'échec de plus en plus avéré de Windows Vista à conquérir le public des entreprises. Mais la prochaine version sera-t-elle effectivement une version majeure ou plutôt une sérieuse mise à jour de Vista ? Là encore, très peu d'éléments ont filtré.

De Windows 7, au final, on ne connaît que quelques éléments relatifs à l'interface, qualifiée de révolutionnaire, et à la reconnaissance vocale. Rien de bien concret donc.

Une version allégée de XP encore disponible pour deux ans pour les ordinateurs low cost

C'est tout de même à se demander si Bill Gates a eu la moindre pensée pour les commerciaux de Microsoft qui tentent de par le monde de prouver à leurs clients que Vista est encore un investissement rentable. Un travail rendu plus difficile encore par l'annonce faite la semaine dernière au sujet de Windows XP.

Alors que ce système d'exploitation devait être enterré corps et biens et ne plus être supporté par Microsoft, on apprenait que, finalement, une version allégée serait encore disponible pour deux ans et ce, à destination des ordinateurs low-cost.

Incapables de supporter la gourmandise de Vista, cette flopée de nouveaux portables tomberait inéluctablement dans les mains des fournisseurs de systèmes d'exploitation Open Source si XP était amené à s'éteindre.

Dans le flou de ces annonces, une seule certitude au final se dégage : il devient de plus en plus compliqué de comprendre la stratégie de Microsoft pour rester maître, et moteur, des systèmes d'exploitation de nos ordinateurs.

Systèmes d'exploitation / Bill Gates