Le coût des composants de l'iPad passé au crible

Le modèle haut de gamme 64 Go avec connexion 3G de l'iPad coûterait 346,15 dollars pour un prix de vente final de 829 dollars. Ecran tactile et mémoire Flash gonflent la note.

Ayant explosé les records de vente à l'occasion de son lancement au cours du week-end pascal avec plus de 700 000 unités vendues en 1 journée, l'iPad cumule aussi les gros chiffres en ce qui concerne le coût de ses composants.

Ainsi, le modèle entrée de gamme doté de 16 Go de mémoire Flash et dépourvu de connectivité 3G ressort à 219,35 dollars contre 334,95 dollars concernant la version la plus haut de gamme dotée de 64 Go de mémoire Flash et d'une connexion 3G.  Sans compter le coût de fabrication qui serait pour la première de 10 dollars et pour la seconde de 11,20 dollars.

Premier élément - et non des moindres - qui vient gonfler l'addition : l'écran tactile. Avec une diagonale de 9,7 pouces, l'écran de l'iPad est en effet trois fois plus grand que celui de l'iPhone et coûte la modique somme de 80 dollars, technologie d'affichage incluse. Soit le double de celui du smartphone de la firme à la pomme.  

Le prix de vente élevé de l'iPad à l'utilisateur final ne devrait pas l'empêcher d'être un succès

La mémoire Flash est également un autre composant pesant lourdement dans le coût de fabrication de la tablette Internet tactile signée Apple. Ainsi, pour la version 16 Go, son coût s'élève à 29,5 dollars contre 50 dollars pour la version 32 Go et 118 dollars pour celle embarquant 64 Go de mémoire.

Si traditionnellement le coût au Mo va en diminuant en fonction de la quantité fournie, cela n'apparait pas le cas avec l'iPad dont la facturation mémoire ne bénéfice d'aucune économie d'échelle particulière.

Concernant le coût des autres composants, on remarque qu'il n'existe cependant quasiment aucune différence entre les différents modèles d'iPad commercialisés. C'est notamment le cas pour la batterie, le couple processeur / mémoire DRAM et les composants d'interface utilisateurs, dont les coûts de fabrication respectifs atteignent les 17,5 dollars 28,9 dollars et 10,2 dollars.

En dépit d'un prix de vente à l'utilisateur final élevé, tenant également compte des coûts de promotion, logiciels et de licences associés, l'iPad ne devrait en tout cas pas avoir trop de soucis à se faire. Selon iSupply, pas moins de 7 millions de terminaux pourraient bien s'écouler cette année pour atteindre les 20 millions à horizon 2012. De quoi assurer un avenir radieux à la firme à la pomme en réussissant à conserver les confortables marges financières réalisées avec son iPhone.

Terminaux sans fil