La carte électronique subit la crise, mais innove Prooftag, des bulles au service de la sécurité

les micro bulles permettent d'identifier les documents, dont les cartes et ce
Les micro bulles permettent d'identifier les documents, dont les cartes et ce pour des usages multiples. © Guillaume Serries / Journal du Net

Loin, très loin des procédés d'identification par puce électronique, l'invention de la société française Prooftag pourrait à termes révolutionner le secteur de l'authentification.

Les chercheurs de cette société utilisent les propriétés de bulles d'air enfermées dans une couche de plastique pour authentifier des documents. L'idée de base repose sur le fait qu'au moment de son élaboration, les bulles d'air ont été placées de manière aléatoire dans la couche de plastique, rendant l'objet ainsi produit infalsifiable. L'empreinte des bulles est stockée sur une base de données, qui permet via un lecteur optique de vérifier les documents.

Basée à Montauban dans le Tarn et Garonne, la société crée en 2004 empoie aujourd'hui 30 personnes, pratiquement toutes sur des postes de recherche et de développement.

Francis Bourrières, le président de la société, précise : "Nous avons breveté cette innovation après des recherches qui n'avaient rien à voir avec le domaine de l'authentification, mais avaient lieu dans le domaine de la recherche sur les plastiques". C'est donc de manière tout à fait incidente que cette innovation pourrait être mise en concurrence avec les procédés numériques actuel.

Prooftag vient d'ailleurs de signer un contrat avec HP sur les sujets de la sécurisation des documents ayant attrait au marché de l'art.

 

Autour du même sujet