Pas de sniffeur de mots de passe dans les PC portables Samsung

Un consultant en informatique pensait avoir trouvé un outil de détecteur de frappes dans deux modèles de PC portables Samsung achetés chez deux revendeurs canadiens.

Mohamed Hassan, consultant en informatique canadien, a fait une découverte saisissante dans un PC portable de Samsung Electronics, de type R525, acheté chez le revendeur Best Buy. Au démarrage de sa nouvelle machine, il a été surpris de constater la présence d'un outil de détection de frappes (keylogger) et a immédiatement procédé à sa désinstallation.

Après avoir renvoyé ce modèle pour en prendre un second, plus puissant (R540) chez un autre revendeur, FutureShop, le consultant a de nouveau été confronté à la présence dans la configuration par défaut de son PC portable du même logiciel, nommé StarLogger et édité par Willebois Consulting.

Le consultant a contacté Samsung Electronics pour l'informer de la présence native du détecteur de frappes et ce dernier mène actuellement une enquête pour savoir comment un tel logiciel a pu se retrouver sur ses configurations de système, par qui a-t-il été installé, et s'il s'agit d'un cas isolé ou non.

 

[Mise à jour] Il s'agirait d'une fausse alerte, innocentant Samsung : les PC portables auraient été équipés d'un antivirus qui a émis un faux positif. Ce dernier aurait détecté un fichier nommé "SL" et y aurait vu la signature de l'enregistreur de frappes StarLogger, alors qu'il ne s'agissait en fait que d'un dossier bénin.

Virus / Samsung