Red Hat Enterprise Linux 6 : nouveau moteur de virtualisation

Dans la droite ligne de la version précédente (5 et 5.5), la nouvelle édition de la distribution de Red Hat qui vient de sortir en beta affiche son ambition sur le terrain de la virtualisation. A l'occasion de cette nouvelle mouture, l'éditeur Open Source change d'hyperviseur : il abandonne Xen au profit à KVM (une technologie issue du rachat de l'éditeur israélien Qumranet).

Red Hat Enterprise Linux tire également partie des améliorations du noyau Linux (2.6.32), notamment en matière d'optimisation de la consommation d'énergie. L'autre avancée majeure de cette version porte sur la sécurité, avec notamment un nouveau dispositif de gestion de centralisée des identités et une zone visant à isoler les contenus jugés suspects.

Linux / Beta