Le SP1 de Windows 7 livré aux partenaires de Microsoft

Constructeurs et partenaires commerciaux de Microsoft ont reçu les versions finales des mises à jour des derniers OS de l'éditeur. Les abonnés MSDN/TechNET y auraient accès dès le 16 février.

Après quelques semaines de flottement, les versions finales des derniers Service Pack 1 (SP1) des systèmes d'exploitation Windows 7 et Windows Server 2008 R2 sont enfin disponibles. Tout du moins, auprès des revendeurs et partenaires en OEM de Microsoft.

Sans avoir été toutefois confirmée par Microsoft, il s'agirait pour ce qui concerne le SP1 de Windows 7, de la dernière version du Service Pack basé sur la RTM (Ready To Manufacturing) 7601.17514.101119-1850 qui a fait sa première apparition publique sur le Web dans le courant du mois dernier.


Si les partenaires de Microsoft l'ont désormais en leur possession, les clients finaux devront patienter encore quelques jours. Ainsi, les abonnés au réseau MSDN/TechNET devraient être en mesure de l'installer dès le 16 février, juste avant son lancement public prévu le mardi 22 février.

Les apports du SP1 de Windows Server 2008 R2 se situent essentiellement autour du colmatage de bogues, mais pas seulement. Ainsi, cette mise à jour confirme l'arrivée de deux nouvelles fonctionnalités : l'une portant sur la gestion graphique, l'autre sur l'hyperviseur. 

Accéder à distance à un environnement de client riche sera facilité avec RemoteFX

Le composant RemoteFX, qui est basé sur la technologie d'accès distant au PC (desktop-remoting) acquise en 2008 par Microsoft - via le rachat de Calista -, permettra d'étendre l'accès aux environnements de bureau riches. Il sera ainsi possible de déporter l'affichage graphique d'interfaces riches (animations sous Silverlight, applications 3D...) sur des postes distants qui n'auront plus besoin de circuits graphiques trop évolués pour les exécuter. 


De son côté, la nouvelle fonction de l'hyperviseur maison (connue sous le nom de Direct Memory) permettra d'allouer de façon dynamique de la mémoire vive aux machines virtuelles invitées. Il sera donc possible d'agir à la demande sur les ressources mémoires, tant pour en donner qu'en retirer en fonction des besoins.

Concernant le SP1 pour Windows 7, il intégrera logiquement une mise à jour de l'environnement de prise en charge d'un client distant, Remote Desktop Services, pour être en phase avec les évolutions de la version serveur de l'OS. Mais aussi un meilleur support des services tiers utilisant la norme de fédération d'identité, d'attribut et d'authentification WS-Federation. Autres évolutions : l'amélioration des performances des appareils audio HDMI, ainsi qu'un correctif mineur relatif au format de document XPS.

Serveurs / Microsoft