Visual Studio 2015 : cap sur les Universal Apps de Windows 10

Visual Studio 14 Taillé pour développer les applications universelles de Windows 10, l'environnement de Microsoft s'adosse au nouveau compilateur .Net, alias Roslyn.

 Télécharger Visual Studio 2015
 

Visual Studio 2015 a été livré en version définitive, en juillet 2015, en amont de la sortie de Windows 10. Pour l'occasion, l'IDE introduit une nouvelle mouture du framework .Net (4.6), ainsi qu'une mise à jour de la technologie de RIA (application Internet riche) WPF. Parallèlement, Microsoft a aussi annoncé sa volonté de passer .Net en open source, et de le porter sur Linux et Mac.

A noter : en décembre 2015, Microsoft a annoncé une première mise à jour de l'environnement (Visual Studio 2015 Update 1), avec une série de nouveautés - touchant Visual Studio Tools pour Apache Cordova, Visual Studio Tools pour les apps Windows universelles, Visual C#, Visual C++, .NET Framework 4.6.1, ASP.NET, TypeScript... (lire le post officiel de cette annonce).
 

Cap sur des applications universelles Windows 10 responsive

Avec Windows 10, Microsoft introduit les applications universelles : des apps portables sur toutes les déclinaisons de l'OS (pour PC, tablette et smartphone). Ces "universal apps" s'adossent à Windows 10 Universal App Platform (UAP) qui permet à la fois de partager une logique applicative entre terminaux, mais également une interface graphique qui va pouvoir s'auto-adapter en fonction de la configuration (taille d'écran, tactile ou desktop...). Avec Visual Studio 2015, Microsoft livre un kit d'outils pour créer ces apps universelles pour Windows 10. Il s'accompagne d'une bibliothèque de codes d'exemple - disponible sur GitHub. Ce Toolkit permet de bénéficier dans Visual Studio 2015 d'un nouveau type de projet, Universal Apps (voir la capture ci-dessous), permettant de développer des applications universelles en C#, VB, C++ ou JavaScript.

sdk universale app
Le kit Windows 10 tools enrichit l'environnement de développement Visual Studio 2015 d'un nouveau type de projet : UAP (pour Universal App Project) © Capture / Microsoft

Grâce à ce kit d'outil centré sur les Universal Apps, "il est désormais possible de créer dans Visual Studio un projet d'application unique qui pourra ensuite tourner sur tous les terminaux Windows 10, du PC au téléphone en passant par la tablette ou la Xbox", explique S. Somasegar, vice président corporate de la division Développeur de Microsoft (lire son post complet). A la manière de ce qui était déjà possible avec Windows 8.1, les développeurs ont toujours la possibilité, parallèlement, de gérer plusieurs projets d'app en vue de tirer profit d'une fonctionnalité matérielle particulière, tout en partageant du code entre ces différents projets en utilisant la fonction Partage de Visual Studio.

Un émulateur multiplateforme

tes universal apps
Un émulateur fait son apparition dans Visual Studio pour tester les applications universelles. © Capture / Microsoft

"Avec ces apps universelles, vous pouvez aussi choisir d'adapter votre développement à une spécificité matérielle en utilisant les patterns de code adaptatif", ajoute Microsoft. "Vous pouvez faire ainsi référence à un SDK d'extension qui cible des API de Windows ou Windows Mobile, et créer un code qui vérifie la présence d'interfaces ciblées lors du lancement de l'app avant d'exécuter le code."

Capable de compiler des applications (via .NET Native) pour les déclinaisons pour PC et smartphones de Windows 10, le Toolkit permet d'adjoindre à Visual Studio 2015 un émulateur pour tester les apps universelles dans telle ou telle configuration. "Il est aussi déjà possible de déployer les apps universelles sur un PC doté de Windows 10", note Microsoft.

L'éditeur précise que toutes les fonctionnalités introduites dans Visual Studio 2015, supportent les applications universelles (outils de diagnostique, de débogage d'interfaces XAML, de profiling...). "Toutes les applications pour Windows desktop, WPF, Windows Forms et Win32, vont continuer à fonctionner avec Windows 10, sans nécessiter de changement. Sachant que les API de Windows 10 peuvent être entièrement prises en charge par ces logiciels", précise Microsoft. 

sdk universale app
Le kit d'outils des apps universelles pour Windows 10 permet de tirer, aussi, profit des API matérielles spécifiques à tel ou tel terminal. © Capture / Microsoft

La possibilité de reprendre des apps iOS et Android

Mais les Universal Apps de Windows 10 pourront, aussi, être développées en Java et Objective-C ! C'est le concept de plateforme universelle Windows. Pour ce faire, Microsoft dote Visual Studio 2015 de deux kits de développement pour adapter ces codes à Windows 10 et tester ces applications. Pour l'heure, la prise en charge des apps iOS ne s'étend pas au nouveau langage Swift d'Apple censé venir remplacer à termes le vieille Objective-C. Mais Microsoft indique plancher sur la question.

Visual Studio 2015 embarque le nouveau compilateur Roslyn

Autre nouveauté pour Visual Studio 2015, l'IDE introduit un compilateur C# et VB tout neuf, reposant sur le nouveau compilateur open source de la plateforme .Net, alias Roslyn. Le refactoring de code C# a aussi été entièrement revu, avec l'introduction de nouvelles variables (variables temporaires en ligne et variables explicatives). Et, pour la première fois, le refactoring de code Visual Basic est aussi pris en charge.

visual studio 2014
Visual Studio 2015 introduit de nouvelles variables pour le refactoring de code. © Capture

Vers de grands changements dans Visual Studio Online Monaco

Visual Studio 2015 introduit aussi ASP.Net 5 (nom de code : vNext). Cette nouvelle version est compatible avec l'édition actuelle du langage de script orienté serveur. Au programme de ses nouveautés : amélioration des Web Forms, de l'inspecteurs de pages, mais aussi des éditeurs JSON, HTML, et CSS. En ligne de mire de Microsoft : la volonté de proposer un modèle de programmation unifiant ASP.Net MVC et Web API.

Reposant sur Roslyn, ASP.Net 5 permet de réaliser des changements de code en ayant la possibilité de visualiser le résultat dans le navigateur, sans passer par la case compilation. Objectif : proposer un environnement de développement orienté serveur, mais aussi cloud (avec la possibilité de développer in situ). ASP.Net vNext pourrait laisser présager une évolution profonde de Visual Studio Online Monaco, l'IDE en mode cloud de Microsoft (disponible sur Azure). Grâce à ASP.Net 5, il pourrait s'orienter vers un support d'ASP.Net, et pas seulement des seuls standards web (HTML et CSS).

asp
Visual Studio 2015 prendra en charge ASP.Net vNext. © Capture

Un développement multiplateforme plus abouti

visual studio
Visual Studio s'enrichit d'un émulateur Android. © Microsoft

Au-delà de Windows 10, la nouvelle version de l'IDE introduit la possibilité d'un développement d'applications C++ multiplateforme mobile. Android et iOS font déjà partie des OS ciblés ici. Avec cette nouvelle version 2015, Visual Studio qui disposait déjà d'un émulateur pour le Windows Phone s'enrichit d'ailleurs d'un émulateur pour le système de Google (reposant sur Hyper-V).

Dans la même logique, Microsoft améliore l'intégration de PhoneGap/Cordova, et les capacités qu'offre le framework dans son IDE en matière de développement d'apps hybrides multiplateformes. Les développements d'apps JavaScript pour Android et iOS réalisés au travers de Cordova peuvent désormais être directement débogués via Visual Studio, à la fois en mode émulation et terminal.

A l'occasion de la sortie de sa version 2015, Visual Studio s'étend d'ailleurs à la prise en charge d'autres outils open source (Grunt , Gulp et npm...)


Une intégration au cloud Azure... et Salesforce

Cette présentation n'est pas exhaustive. Visual Studio fait aussi l'objet d'améliorations au sein de son interface graphique. Elle intègre par exemple les contrôles tactiles. Son éditeur orienté RIA (Blend) prend par ailleurs en charge l'auto-complétion IntelliSense, et introduit de nouvelles possibilités de débogage.

Parmi les autres améliorations, on relève notamment des évolutions au sein de l'outil de diagnostique mémoire (qui permet un suivi plus fin des étapes d'exécution d'une application). Visual Studio 2015 s'enrichit également d'un kit d'outils (Office Developer Tools) pour développer des plugins et extensions Office. Enfin, l'intégration au cloud s'améliore, notamment au travers d'un nouvel outil (Application Insights) pour intégrer un monitoring aux applications portées sur le service Azure Web Site. Ce module prend d'ailleurs en charge la supervision des apps universelles. Dans la même philosophie, l'Add Connected Services est conçu pour associer plus facilement aux développements divers services cloud : Azure Storage, Azure Mobile Services, Office 365... mais aussi Salesforce.

  Télécharger Visual Studio 2015

Microsoft / IDE