97% des entreprises recherchent des compétences dans l'univers Linux

Compétences Linux les plus recherchées OpenStack figure parmi les compétences les plus prisées. Les containers arrivent pour l'heure loin derrière. C'est ce que constate le jobboard Dice.

Il n'est presque plus un seul décideur informatique qui ne recherche pas des compétences liées à Linux. C'est le constat que dresse Dice sur sa dernière étude sur l'emploi dans le monde Linux. 97% des 1000 manageurs IT interrogés par le jobboard américain ciblent ainsi ce type de profil dans leur plan de recrutement 2015, contre 77% en 2014 (lire notre synthèse du baromètre Dice 2014). Une moitié de ces manageurs affirment aussi vouloir embaucher plus de profils sur ce terrain que l'année dernière. En 2015, la compétence Linux devient ainsi plus que jamais incontournable.

Les profils Docker encore peu recherchés

Le défi de créer un environnement de travail attractif pour fidéliser le candidat

Le plus fort de la demande se concentre sur les plateformes de cloud. Dans ce domaine, 42% des décideurs évoquent en premier lieu OpenStack, mais aussi CloudStack. 44% se disent par ailleurs plus enclins à embaucher des candidats présentant une certification.

"Malgré l'intérêt qu'ils ont pu susciter dans la presse ces derniers mois, seuls 5% des manageurs reconnaissent que les containers ont un impact sur leur projet de recrutement sur le segment des technos Linux", note Dice. "Quant aux experts et développeurs spécialisés dans l'OS open source et ses briques associés, ils sont 19% à considérer les containers, notamment Docker, comme un axe majeur de l'industrie IT."

Dénicher de nouvelles opportunités de poste : "Facile !"

Le recrutement de professionnels des distributions et technologies Linux demeure une lutte sans merci. Pour 88% des recruteurs consultés par Dice, dénicher ce type de profils est "très ou quelque peu difficile". Une fois embauché, le défi est ensuite de fidéliser le salarié en créant un environnement de travail attractif. Dans cette optique, les manageurs sont 70% à avoir mis en place des programme d'incentive. 37% n'hésitent à proposer à ces experts des heures de travail plus flexibles, et 36% à leur accorder des hausses de salaire supérieures à celles réalisées en moyenne au sein de leur organisation.

De leur côté, 72% des experts Linux affirment avoir reçu l'appel d'au moins un recruteur dans les 6 derniers mois, et 55% estiment qu'il sera pour eux "très aisé ou assez aisé" de décrocher des opportunités d'emploi en 2015.

Méthodologie : le jobboard Dice a réalisé son étude sur la base d'une enquête effectuée auprès de 1000 manageurs informatiques, salariés de PME, de grandes entreprises, mais aussi d'administrations publiques. Il a aussi recueilli les réponses de plus de 3400 professionnels Linux à travers le monde.

Recrutement / Recrutement informatique