"Start-up Attitude", le livre qui permet d'adopter l'esprit start-up

"Start-up Attitude", le livre qui permet d'adopter l'esprit start-up Collaborateur du JDN, Adrien Tsagliotis publie son deuxième ouvrage à l'usage des entrepreneurs. Préfacé par Xavier Niel, il propose de comprendre l'esprit start-up pour mieux s'adapter au monde.

Dans "Start-up Attitude : adoptez l'esprit start-up pour faire du business autrement", édité chez Dunod, Adrien Tsagliotis étudie les méthodes disruptives des plus grands entrepreneurs de start-up pour développer leur business. Le JDN vous propose 3 passages inspirants.

Créez votre routine

© Dunod

Que ce soit pour stimuler leur créativité ou productivité, la plupart des entrepreneurs à succès ont élaboré au fil des années leur routine personnelle. Des habitudes qu'ils respectent scrupuleusement :

  • Jack Dorsey médite 30 minutes au réveil :

La routine matinale du cofondateur de Twitter et Square se décompose comme suit : réveil à 5 heures, séance de méditation de 30 minutes, et 3 séances de sport de 7 minutes chacune. L'entrepreneur s'autorise ensuite un café et démarre alors sa journée, qui ne finira que vers 23 heures. Avant de reproduire le même rituel le lendemain matin.

  • Mark Zuckerberg porte tous les jours le même tee-shirt :

Ceux qui ont déjà vu Mark Zuckerberg prendre la parole le savent bien : l'entrepreneur porte inlassablement le même tee-shirt gris. La raison ? Le patron de Facebook ne veut pas perdre du temps le matin à réfléchir à son style vestimentaire, préférant se concentrer sur les nombreuses décisions plus importantes qu'il doit prendre chaque jour. Pour l'intéressé, ces décisions "futiles" ne sont qu'une perte de temps et d'énergie. "Je dois prendre le minimum de décisions en dehors de celles qui servent la communauté Facebook", explique-t-il.

  • Jeff Weiner se donne quotidiennement 30 à 120 minutes de temps libre :

Le patron de LinkedIn a révélé les secrets de sa productivité : les cases vides visibles dans son agenda ! À ses yeux, enchaîner les réunions est tout sauf efficace. Le CEO se laisse entre 30 minutes et 2 heures de temps libre chaque jour. Ce temps, Jeff Weiner le met à profit pour rencontrer et coacher ses équipes, mais aussi pour réfléchir à des décisions stratégiques ainsi qu'à la mission de son entreprise. Pour lui, il s'agit là "du meilleur investissement que vous pouvez faire en vous-même" [1].

  • Travis Kalanick parcourt près de 65 kilomètres à pied par semaine :

Le sport est une activité souvent pratiquée par les entrepreneurs, qui y voient un bon moyen de décompresser et de se changer les idées. Le patron d'Uber ne dira sûrement pas le contraire, lui qui marche près de 40 miles par semaine ! Et il n'a pas besoin d'aller bien loin pour cela puisqu'il emprunte une piste de marche située non loin du siège d'Uber à San Francisco.

Développer une routine quotidienne est important pour stimuler productivité et créativité. Beaucoup d'entrepreneurs ont trouvé la leur. Quelle est la vôtre ?

[1] Jeff Weiner, The Importance of Scheduling Nothing, avril 2013, www.linkedin.com.

Rédigez le communiqué de presse d'abord

© Dunod

Rédiger un communiqué de presse pour présenter un produit qui n'existe pas, une idée farfelue ?

C'est pourtant la méthode inventée par Amazon. Le géant de l'e-commerce exige de ses Product Manager de réaliser un communiqué de presse interne pour présenter les futurs produits sur lesquels ils travailleront. Le processus les oblige à imaginer la manière dont ses mérites seront vantés aux futurs consommateurs, pour se concentrer essentiellement sur sa réelle valeur ajoutée.

"Si les avantages mis en avant n'ont pas l'air très intéressants pour les clients, alors peut-être qu'ils ne le sont pas et ne devraient pas être proposés", écrit Ian McAllister – qui a travaillé plusieurs années chez Amazon avant de devenir directeur Produit d'Airbnb – sur la plateforme de questions/réponses Quora.

Aussi, comme le souligne avec raison l'ex-employé d'Amazon, il est beaucoup plus simple et moins coûteux d'apporter des modifications à un document texte qu'à un produit en construction. Autre bénéfice de cette méthode, le communiqué peut également être utilisé comme un outil permettant de suivre le développement du produit. Celui-ci tient-il réellement toutes les promesses énoncées à l'origine dans le document ? Aux yeux de Ian McAllister, c'est justement là tout l'intérêt de cette technique :

"Cela permet à l'équipe qui s'occupe du développement produits de rester concentré sur les avantages client et de ne pas travailler sur quelque chose qui n'a rien à voir, qui prend du temps pour être mis au point, qui demande des ressources et qui n'apporte pas de réel bénéfice au client (du moins pas assez pour justifier sa mention dans le communiqué de presse)."

Vos clients ont plus d'imagination que vous

© Dunod

S'il ne semble pas évident au premier abord de trouver un point commun entre le Viagra et la pâte à modeler, il en existe pourtant un : leur usage actuel n'a rien à voir avec leur fonction d'origine.

Lorsque les fondateurs de la marque de pâtes à modeler Play-Doh créent, en 1930, la fameuse pâte tant plébiscitée par les enfants, celle-ci sert alors à nettoyer les murs et les papiers peints. Quant à l'histoire de l'invention du Viagra, elle est tout aussi originale. En réalisant plusieurs tests avec le Sildénafil – plus communément appelé Viagra – les scientifiques espèrent à cette époque trouver un remède pour traiter l'angine de poitrine, une maladie cardiaque. Si les effets de la substance sur les patients ne seront pas ceux escomptés, les hommes participant à cette étude notent tous une amélioration de leur vie sexuelle. La firme pharmaceutique Pfizer décide donc de repositionner le Viagra comme un médicament dédié au traitement de l'impuissance sexuelle et dépose un brevet en 1996.

"Le Segway est le résultat d'un produit d'ordre médical"

Si la liste des inventions ayant été détournées de leur mission première est longue, le milieu technologique n'est pas en reste. L'histoire du Segway le prouve.

Alors que les gyropodes – véhicules électriques monoplaces – ont été au fil des années adoptés par les touristes du monde entier – et même parfois les forces de l'ordre –, peu savent qu'en réalité leur destinée était tout autre. "Le Segway est le résultat d'un produit d'ordre médical", m'explique son créateur, Dean Kamen. Ce dernier fait ici référence à l'iBot, une chaise roulante électrique permettant de monter des escaliers et dont la conception nécessitera près dix ans de travail. C'est en réutilisant la technologie développée pour l'iBot, notamment dans le domaine de l'équilibre dynamique, que Dean Kamen créera le premier transporteur personnel. Avec le Segway, l'objectif de l'inventeur était de redonner de la mobilité à ceux qui en étaient dépourvus, mais aussi de la dignité en leur permettant de se tenir à nouveau debout.

Les visites en personne au parloir diminuent au profit des appels vidéo via Skype

Ce détournement d'un produit ou service par sa communauté d'utilisateurs pour une fonction pour laquelle il n'avait pas été spécialement conçu n'est pas rare dans le milieu Software. En 2006, les fondateurs de Twitter pouvaient difficilement imaginer comment évoluerait le service qu'ils venaient de créer. Ils ne soupçonnaient probablement pas que, cinq ans plus tard, leur plateforme permettrait aux résidents d'une petite ville d'Andalousie de communiquer avec leur administration. C'est pourtant ce qui arrive en 2011 lorsque José Antonio Rodriguez, maire de Jun, demande à tous ses administrés de se créer un compte sur Twitter et les invite à se rendre à la mairie pour le faire vérifier. Dans cette petite commune espagnole, où les policiers portent leur nom d'utilisateur Twitter inscrit sur leurs uniformes, la plateforme de microblogage est devenue indispensable. Celle-ci permet par exemple de poser une question ou de signaler un incident aux autorités. [1]

Du côté des créateurs de Skype, on n'imaginait sans doute pas que l'application équiperait un jour les prisons. Comme le révèle une enquête du magazine Mic, les visites en personne au parloir diminuent au profit des appels vidéo via Skype, notamment aux États-Unis où la pratique est courante dans près de 600 prisons. [2]

Pas certain non plus que Nick Woodman, fondateur de GoPro, s'attendait à ce qu'un jour l'une de ses caméras se retrouve attachée à une fusée pour photographier la Terre. En 2015, la société aérospatiale SpaceX enregistre pourtant la chute de son lanceur Falcon 9 vers la Terre en utilisant la célèbre caméra miniature.

Votre produit ou service a peut-être des usages que vous ne soupçonnez pas. Ne mettez pas de barrières et laissez votre communauté d'utilisateurs se l'approprier. Leur imagination pourrait vous surprendre !

[1] Mark Scott, The Spanish Town That Runs on Twitter, The New York Times, juin 2016.

[2] Jack Smith IV, " The End of Prison Visitation ", Tech.Mic,  2016.

Autour du même sujet