Quelle place pour les start-up dans l'économie française ? Proposer du capital pour motiver ses troupes

Si certaines jeunes sociétés peinent à offrir des salaires dignes de ceux proposés dans les grands groupes, elles ont pour solution d'ouvrir leur capital à leurs salariés voire même de leur offrir des parts pour les motiver. A ce titre, 83% des start-up interrogées sont adeptes de cette pratique à fin 2011 contre 71% un an avant. Une tendance qui confirme la volonté de ces jeunes pousses de créer des emplois sur du long terme.


83% des salariés des start-up sont actionnaires de leur société
83% des salariés des start-up sont actionnaires de leur société © Ernst & Young

Capital risque / Motivation