Oracle veut booster la performance graphique de Java

L'éditeur américain rejoint la fondation HSA. Sa vocation ? Développer un standard open source pour faciliter le recours aux différentes techniques d'accélération matérielle.

"Faire de Java un langage pleinement performant" : tel est en substance la volonté affichée d'Oracle en rejoignant la fondation HSA (pour Heterogeneous Systems Architecture). Un consortium dont l'objectif est de développer et promouvoir un standard open source facilitant le développement d'applications optimisées pour les différents leviers matériels d'accélération de l'exécution des logiciels : processeur traditionnel (CPU), processeur graphique (GPU), circuits de type FPGA (pour Field Programmable Gate Arrays), et autres.

En adhérant à cette organisation, l'objectif d'Oracle est clairement affiché. "Notre mission au sein de l'HSA sera d'aider les développeurs Java à tirer parti de ces techniques, notamment l'accélération graphique", explique Nandini Ramani, vice président du développement pour la Plateforme Java chez Oracle. "Nous étudierons notamment en quoi la machine virtuelle Java, ainsi que le langage Java et ses APIs peuvent être améliorés pour permettre aux applications de s'adosser à des ressources machines hétérogènes."

Le projet Sumatra qui, dans le cadre de Java 8, vise à exploiter l'accélération parallèle dans la JVM devrait être l'un des tous premiers projets d'Oracle à bénéficier de ce travail. Parmi les membres de la HSA, on compte AMD, ARM et Qualcomm.

Annonces Google