Info JDN : Early Birds lève 5 millions d'euros pour personnaliser l'e-commerce

Info JDN : Early Birds lève 5 millions d'euros pour personnaliser l'e-commerce Ce tour de table permettra à l'éditeur de solutions de marketing prédictif d'investir dans la R&D et de s'étendre en Europe, Royaume-Uni en tête.

A peine élue start-up 2017 la plus prometteuse de l'e-commerce par la Fevad et KPMG en juin dernier, Early Birds annonce un levée de fonds de cinq millions d'euros, menée par la holding Arts et Biens qui investit dans les secteurs de la distribution et des services aux entreprises. Ce financement intervient deux ans après un premier tour de table de 450 000 euros. Il permettra d'améliorer son offre à destination de ses 70 clients-marchands dont FNAC-Darty, Carrefour, La Redoute, Showroomprivé, Lacoste, The Kooples, Leclerc, Nature & Découvertes…

L'entreprise propose aux marchands de personnaliser leurs offres en ligne en fonction de l'Internaute. Sa solution de marketing prédictif en mode SaaS collecte des données (ticket de caisse, cartes de fidélités, navigations online, réseaux sociaux...) et permet aux e-commerçants de recommander en temps réel le bon produit au bon moment aux clients potentiellement intéressés. Que ce soit sur un site d'e-commerce comme sur une application mobile en passant par les mails et les points de ventes grâce à ses algorithmes.

"La solution augmente de 4 à 10% le CA des marchands en fonction de la maturité du site"

"Ces fonds vont nous permettre de maintenir notre R&D à des niveaux qu'aucun concurrent français n'est capable de proposer", promet Nicolas Mathon, cofondateur d'Early Birds. L'objectif premier de la société fondée en 2012 demeure d'investir massivement dans sa plateforme. "La solution augmente de 4 à 10% le chiffre d'affaires des marchands en fonction de la maturité du site", précise Laetitia Comès-Bancaud, cofondatrice d'Early Birds.

Avec ce financement, la jeune pousse vise enfin l'international. L'entreprise de 25 employés s'étendra d'abord en Europe, Royaume-Uni en tête. Sélectionnés par le French Tech tour America organisé au mois d'octobre par la BPI et Business France, ses deux cofondateurs vont aussi prospecter le marché américain pendant un voyage de deux semaines avec 22 autres start-ups.

Et aussi : 

Annonces Google