L'e-commerce français croît de 7% au premier trimestre 2018

L'e-commerce français croît de 7% au premier trimestre 2018 Le nombre de transactions en ligne a également augmenté de 7,90% sur un an. Le panier moyen tombe à 69 euros.

Coup de mou pour la vente en ligne. La croissance du chiffre d'affaires du e-commerce français a atteint 7% au premier trimestre 2018 par rapport à l'an dernier, selon la 59ème édition de l'indice e-commerce du JDN. Cette croissance est la plus basse de tous les T1 enregistrés depuis 2007 selon nos archives. "Ces trois premiers mois ont été plus calmes au niveau de la consommation des ménages. Cannibalisés par le Black Friday, les soldes d'hiver ont aussi perdu en importance", rappelle Jean-Sébastien Léridon, directeur général de Relais Colis.

Dans le détail, la croissance du CA de la vente en ligne a atteint 5,33% en janvier, 7,07% en février et 8,74% en mars :

L'e-commerce en France au T1 2018
  janv-18 févr-18 mars-18
Croissance du chiffre d'affaires 5,33% 7,07% 8,74%
Croissance du nombre d'achats en ligne 4,63% 6,96% 12,36%
Panier moyen (en €) 69,95 68,8 68,35

Le nombre de transactions s'inscrit dans la même tendance : 7,90% de croissance ce trimestre par rapport au T1 2017. Les plateformes de paiement de notre panel (Wordline, Payline by Monext, Paybox by Verifone et Ogone by Ingenico ePayments), qui représentent toujours 75% du marché, ont au total dénombré près de 224 millions de transactions en ligne par carte bancaire entre janvier et mars 2018, contre environ 205 millions au T3 2017 et 249 millions au T4 2017.

Le panier moyen est tombé à 69,04 euros. C'est-à-dire une baisse de 0,6 euro sur un an et de 2,44 euros par rapport au T4 2017.

Méthodologie :

L'indice e-commerce du JDN présente l'évolution en nombre et en valeur des achats électroniques effectués par carte bancaire auprès d'e-commerçants français ayant opté pour les services de paiement en ligne proposés par les quatre acteurs de notre panel : WorldlinePayline by MonextPayBox by Verifone et Ogone by Ingenico ePayments. Le nombre de transactions par carte bancaire correspond à des paiements ayant abouti et non au nombre d'interrogations sur les serveurs de ces sociétés.

Et aussi :

Consommation / Retail

Annonces Google