L'application de messagerie instantanée Kik lève 19,5 millions de dollars

L'application de messagerie instantanée Kik lève 19,5 millions de dollars Le concurrent de WhatsApp vient de boucler une levée menée par Foundation Capital, à laquelle ont participé RRE Ventures, Spark Capital et Union Square Ventures.

Le secteur des applications de messagerie instantanée est en plein boom. Alors que Facebook vient de lancer sa surcouche applicative pour Android, Home, et que WhatsApp vient d'annoncer avoir dépassé Twitter en termes d'utilisateurs (lire l'article, WhatsApp dépasse les 200 millions d'utilisateurs, du 13 avril 2013), c'est au tour d'une application similaire, Kik, d'annoncer une levée de fonds de 19,5 millions de dollars, menée par Foundation Capital et incluant RRE Ventures, Spark Capital et Union Square Ventures. Le service connaît une croissance fulgurante de sa communauté qui vient de dépasser le seuil des 50 millions d'utilisateurs et ne cesse de grandir, à hauteur de 200 000 nouveaux membres par jour. Et il ne manque pas d'ambitions pour s'extirper d'une forme, l'application, qu'il juge trop étriquée à termes, et devenir une véritable plateforme monétisable.

"Ce qui est génial au sujet de Foundation c'est que c'est une grande société qui a été impliquée auprès de nombreux entrepreneurs tels que Chegg, Netflix ou Pocket, a expliqué le PDG de la société, Ted Livingston à Techcrunch. Surtout, Anamitra Banerji, qui a piloté cet investissement et est devenu associé, a été le premier chef de produit Twitter, en charge de toutes les problématiques de monétisation de la société. Concrètement, c'est l'homme idéal pour ce que nous voulons faire."

Annonces Google