La justice brésilienne attaque Google

La filiale brésilienne de Google est accusée de ne pas s'être soumise aux injonctions d'un tribunal fédéral brésilien. Celui-ci voulait obtenir des informations sur des utilisateurs d'Orkut, le populaire réseau social appartenant au géant américain. Selon la justice brésilienne, des criminels utiliseraient ce site. Elle a qualifié d' "excuses", les explications de Google, qui affirme ne pas avoir accès à des informations stockées sur des serveurs basés aux Etats-Unis, où la loi brésilienne ne s'applique pas. Le procureur chargé de l'affaire affirme que Microsoft et Yahoo fournissent des informations à la justice quand elle les sollicite. Google, qui a par ailleurs accédé aux demandes du gouvernement chinois en matière de censure, risque la fermeture de ses activités au Brésil et l'équivalent de 47 millions d'euros d'amende.

Autour du même sujet

La justice brésilienne attaque Google
La justice brésilienne attaque Google

La filiale brésilienne de Google est accusée de ne pas s'être soumise aux injonctions d'un tribunal fédéral brésilien. Celui-ci voulait obtenir des informations sur des utilisateurs d'Orkut, le populaire réseau social appartenant au géant...

Annonces Google